lundi 18 juin 2018

Les Détectives du Yorkshire - Tome 1 : Rendez-vous avec le crime

Auteur : Julia Chapman
Editions : Robert Laffont
Collection : La bête noire



La mort est aveugle.
Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !
Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !
Paru le 12 avril 2018

Mon avis :
Quelle excellente lecture !

"Comment peut-on aimer un endroit et en même temps le détester ?"

Premiers mots du récit qui présentent Bruncliffe, petite ville au centre de l'intrigue, nichée au creux d'un vallon au milieu de collines, vectrice d'histoire avec ses manufactures désaffectées, accueillante avec ses fermes isolées, ses champs verdoyants, sa rivière. Nimbée d'un charme envoûtant, elle recèle nombre de surprises, bruisse de ragots et d'une certaine noirceur insoupçonnée... ambivalence que l'on va retrouver à tous les niveaux du roman.

Samson est de retour au bercail après plus de 14 ans d'absence. Auréolé de mystère sur les raisons de son retour, l'arrivée de cet ancien flic met la population en émoi.... il est loin d'être le bienvenu !
Delilah est une jeune femme de caractère qui, après un mariage raté, est déterminée à sauver ses entreprises qui périclitent quitte à renier certains principes familiaux au passage....
Entre ces deux là c'est explosif comme pouvait le laisser entendre la savoureuse référence biblique. Leurs relations sont tumultueuses mais non exemptes de séduction.... tout un passif resurgit entre eux.

Toute une galerie de personnages pittoresques les entourent, personnages typiques d'une petite ville anglaise, présentés tour à tour dès les premières pages : les vieilles filles désuètes, le patron du pub, la serveuse maladroite, les familles unies mais un brin encombrantes, le promoteur véreux....etc. Tous ont une vraie substance, et au travers de leurs interactions, il est question de relations familiales, de blessures de l'enfance, d'amitié, d'amour, de vieillesse, de rancœur, de pardons et leur présence permet de donner une vraie profondeur à la narration.

Un premier mort accidentel, un second.... et très vite les soupçons de Samson émergent. Delilah horrifiée prend conscience que tout converge vers son agence de rencontres. Elle ne peut que s'associer avec lui pour découvrir ce qui se trame réellement autour de son entreprise afin de la sauver d'un véritable naufrage.

On est bien loin du gros thriller sanguinolent, tout est beaucoup plus léger et subtil. Pourtant crimes odieux il y a, maquillés avec brio en accidents. Il faudra une enquête bien menée et beaucoup de perspicacité pour mettre à jour la vérité. J'ai beaucoup aimé suivre les pistes, les indices : une investigation classique mais dense qui m'a menée par le bout du nez, me rendant suspect chaque personnage un tant soit peu antipathique et je n'ai découvert l'évidence qu'en même temps que les enquêteurs !

Ce récit s'il présente une part de noirceur (les crimes sont sordides et on a le cœur serré parfois par la mort de certains petits gars bien sympathiques) est pourtant truffé d'humour : des réparties  drôles, subtiles, des situations cocasses et j'ajouterais une mention particulière pour Ida la femme de ménage mutique qui m'a fait mourir de rire avec son sens particulier des affaires et de la justice entre autres..
Le mélange d'horreur, de légèreté et d"humour est particulièrement bien maîtrisé, c'est piquant et pourtant jamais superficiel. Il se dégage un charme fou de cette lecture, et l'on oscille constamment entre rire et gravité.

J'ai savourée chaque page jusqu'à la dernière ligne, et je ne suis nullement rassasiée ! Il reste tout un tas de questions en suspens sur le personnage de Samson et une foison de personnages pleins de potentiel. Vivement la suite !

Un petit mot pour finir sur la couverture particulièrement réussie, elle est superbe et totalement en accord avec le récit.

Un grand merci à Robert Laffont et La collection  La Bête noire pour cette très chouette découverte !

Ma notation : 4,8/5

lundi 4 juin 2018

Les lettres de Lou



Auteur : Didier Hermand
Editions : Audience

Un délicieux croisement de destinées saisissant et émouvant
Après le décès de sa mère, Ludmilla a besoin de se ressourcer dans la petite maison de campagne qu’elles avaient retapée ensemble. Mais son séjour prend une tournure inattendue ; la maison est complètement dévastée, squattée par des junkies accros aux sensations fortes…
Parallèlement, le hasard met entre les mains de Julien une lettre qui ne lui est pas destinée... une lettre d'amour magnifique, signée Lou...
Son destinataire s'en est débarrassé sans même la lire. Le jeune homme décide alors de retrouver les autres missives, probablement abandonnées elles aussi... Au fil de ses lectures, tendres, sensibles, passionnées, son obsession et son angoisse grandissent. Étrangement, au contact des lettres, Julien pressent une menace pour Lou. Une force inconnue le pousse à la retrouver coûte que coûte...
Paru le 26 septembre 2009

Mon avis :

Une lecture qui ménage de vraies surprises.... J'avoue que je n'avais pas lu la quatrième de couverture, que je me suis laissée tenter par ma copine Zaphrina qui m'a offert ce livre avec une volonté affichée de me faire connaître l'auteur. Si au départ j'ai cru plonger dans une jolie histoire sentimentale, doucement j'ai été emportée vers tout autre chose....

Le récit suit deux personnages en parallèle :

Julien est un jeune homme qui par un "hasard" un peu étrange va se retrouver en possession d'une lettre de son voisin, lettre d'une femme amoureuse, délaissée, lettre pleine de poésie, de sentiments, de désespoir....
Profondément touché par cette lecture, Julien peu à peu devient totalement obsédé par cette Lou, par ses lettres qui prennent une place démesurée dans sa vie. Il est prêt à tout pour récupérer d'autres lettres, vraiment à tout....
Toute cette partie du récit décrit parfaitement le glissement vers l'état obsessionnel de Julien, la façon dont il se persuade lui-même de ses sentiments, comment il vient à prendre certaines décisions...

Ludmilla vient de perdre sa mère, elle se retrouve seule et part se ressourcer dans cette maison au bord de mer aux parfums d'enfance. Mais rien ne va se passer comme elle le pensait.... loin de là !

Lorsque le destin va réunir ces deux-là, ce sera dans une situation qu'on n'attendait vraiment pas ! Impossible d'en dire plus, ce serait dommage ....

Un livre très intéressant, il parle de sentiments, de destin (celui-ci a une place prépondérante), d'amitié, d'amour, c'est à la fois une romance, mais aussi une enquête et bien plus encore....
Avec une plume qui alterne poésie, sentiments, émotions de toutes sortes, qui mélange les genres, l'auteur a su ménager des surprises et rendre son roman inclassable.

Une bien jolie découverte ! Merci copine !

Ma notation : 4,25/5

With you



Auteurs : Amélie C. Astier et Mary Matthews
Editions : Milady

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan et de Vic se sont liées à jamais. Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence. Ensemble, ils ont vécu le pire, et en secret, ils se sont aimés malgré leur calvaire. Mais une fois que leur captivité a pris fin, la vie les a séparés.
Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau. Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgé leurs existences. Lorsque le présent les replonge dans ce passé de cauchemar, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour sont loin d’être refermées.
Paru le 21 mars 2018




Mon avis :

Je n'aime pas la Dark Romance et j'ai longuement hésité avant de lire ce roman, mais les retours étaient plutôt tentants et j'ai fini par m'y plonger par curiosité.... Je ne le regrette pas du tout même si je ressors un peu partagée de ma lecture bien qu'on soit très loin de ce que je déteste habituellement dans ce genre-là, à savoir des victimes qui tombent amoureuses de leurs tortionnaires et la caution qu'on donne bien facilement aux pires bourreaux... Ici les rôles sont bien définis et j'ai plutôt bien apprécié qu'il n'y ait pas d'amalgame malsain...

Deux personnages que l'on suit sur un long parcours, qui prennent densité surtout dans le présent. J'ai eu un faible pour le personnage de Reagan, entier, sans concession...

Mon bémol sera surtout sur les très nombreux épisodes qui décrivent la captivité des deux protagonistes. Certes, il est important de savoir ce qu'ils ont vécu mais j'ai trouvé ces passages longs, un peu redondants et parfois éprouvants, je n'ai pas trouvé de grand plaisir à lire ces pages-là.... Heureusement que les auteurs ont construit leur récit sur une double alternance, une alternance passé/présent,  ce qui permet de souffler un peu et et une alternance de point de vue Vic/Reagan qui donne un vrai rythme,  donne envie d'en savoir plus et pousse à tourner les pages.

Par contre, malgré quelques clichés, j'ai trouvé le propos sur la reconstruction, sur les séquelles, sur le besoin de reconnaissance devant un tribunal plutôt réussi. J'ai beaucoup aimé le procès, le bras de fer et tout l'après qui met en balance la loi et la morale. Tout n'est pas toujours politiquement correct mais  reste réaliste...et la jolie fin comble les attentes des lecteurs !

En résumé, la dernière partie du récit  m'a emportée, atténuant mes quelques réserves et  me permet de classer ce roman parmi mes bonnes lectures.


Ma notation : 3,8/5

jeudi 31 mai 2018

Challenge : le mois de la fantasy

Mon premier challenge du genre organisé par Pikiti , je me suis préparée une grosse PAL dans laquelle piocher au gré de mes envies....


Les modalités :

1. un livre de fantasy jeunesse ( 2 points)
2. Un livre d'un auteur français ( 3 points) 
3. Un pavé de plus de 500 pages ( 5 points) 
4. Une saga ( une suite ou un debut) ( 2 points) 
5. Un livre qui vous fait peur ( 5 points) 
6. Un dont dont le personnage principal est une FEMME ( 3 points) 
7. Un livre d'un auteur etranger( 2 points) 
8. Un livre d'Urban fantasy ( 3 points) 
9. La lecture commune ( 5 points) 
10. Le livre qui te fait le plus envie ( 3 points )

 Vous pouvez lire plusieurs livres de la même catégorie ! et aucune obligation de choisir dans chaque catégorie ! on est là pour le FUN !!! Alors AMUSEZ VOUS ! ( J'y compte bien !)



C'est parti pour mon premier choix.....


Shades of magic - tome 2 : Shades of shadows de V.E. Schwab
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 3, 4, 7, 10 = 14 points 😜



La voie des oracles - tome 1 : Thya de Estelle Faye
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 2, 4, 6 = 10 points 😜


La voie des oracles - tome 2 : Enoch de Estelle Faye
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 2, 4  = 7 points 😜


La voie des oracles - tome 3 : Aylus de Estelle Faye
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 2, 4  = 7 points 😜


Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas
Ce livre peut rentrer dans les catégories 1, 3, 4, 6, 7  = 14 points 😜


Elfes - Tome 1 : Le Crystal des elfes bleus de Jean-Luc Istin et Kyko Duarte
Ce livre peut rentrer dans les catégories 2 (scénariste français), 4, 7 (l'illustrateur est espagnol) = 7 points 😜


TOTAL : 59 points 

Bilan :
J'ai aimé vraiment toutes ces lectures :
une super découverte avec Un palais d'épines et de roses et en prime en LC avec ma copine,
le bonheur de retrouver la plume d'Estelle Faye avec la très bonne trilogie La voie des oracles,
la très belle BD Elfes dont j'ai particulièrement aimé l'univers et les illustrations,
et pour finir le second tome de Shades of magic à la hauteur du premier !

Bref que du bon et, pour sûr, l'an prochain j'en serai encore ! 

Mes lectures du mois de mai 2018






Shades of magic, tome 2 : Shades of shadows de Victoria E. Schwab 4,7/5
Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman 4,8/5 
Le mari de mon frère, tome 1  de Gengoroh Tagame 4,7/5 
Le mari de mon frère, tome 2 de Gengoroh Tagame 4,7/5
Le mari de mon frère, tome 3  de Gengoroh Tagame 4,7/5
Le mari de mon frère, tome 4  de Gengoroh Tagame 4,7/5
La voie des oracles, tome 1 : Thya de  Estelle Faye 4,5/5
La voie des oracles, tome 2 : Enoch de  Estelle Faye 4,5/5
La voie des oracles, tome 3 : Aylus de  Estelle Faye 4,6/5
Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas 4,7/5 
With you de Amélie C. Astier et Mary Matthews 3,8/5
Elfes, tome 01 : Le crystal des elfes bleus de Jean-Luc Istin et Kyko Duarte 3,8/5

Mes plus belles lectures du mois :

Et bien quasi toutes !

Le polar vraiment très chouette, un premier tome savoureux et je ne vais pas manquer de lire la suite !
Toutes mes lectures fantasy ont été de belles lectures vraiment avec un petit plus pour Shades of magic et Un palais d'épines et de roses.
Un manga très touchant, véritable hymne à la tolérance...
Un joli mois plein de belles découvertes ! 

samedi 12 mai 2018

Box mille et un livres de mai : Rêves et malédictions




Réception de la box mille et un livres de mai 2018
Sur le thème Rêves et malédictions, elle contenait :

- une pochette de protection pour livres au joli design

- une bougie aux saveurs gourmandes "La belle et la bête"

- un carnet aux couleurs du pays des merveilles

- un marque-page en bois représentant la Shéhérazade de Captive

- Deux illustrations de Sarai et Lazlo, héros du livre du mois

- quelques bonbons

- un genre de bracelet en tricot.... ?


- Le faiseur de rêves de Laini Taylor

C'est le rêve qui choisit le rêveur, et non l'inverse...
Il est une ville, au centre du désert, où nul n'a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d'interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde... Pire encore, un soir d'hiver, le nom de ce lieu de légende s'évanouit en un clin d'œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme. 
Quinze ans plus tard, il travaille dans la plus grande bibliothèque du monde, à Zosma, en rêvant de fabuleuses découvertes quand, de la Cité oubliée, émerge tout à coup une curieuse expédition venue recruter les meilleurs scientifiques du continent. Pourquoi diable s'obstiner à réunir ces esprits éminents ? Mystère... Et pourquoi Lazlo voit-il donc ses songes se peupler de visions étranges – à commencer par une déesse à la peau bleue pourtant assassinée, des années plus tôt, par les habitants de la ville interdite ? Qui est-elle vraiment ? Comment le jeune homme, qui ignore tout de sa légende, peut-il bien la voir en rêve ? 
Rien de tout cela n'est possible, bien sûr – mais pareil détail a-t-il jamais empêché un rêveur de rêver ? Songes, monstres, dieux, fantômes, alchimie et guerre totale : après quatre années d'attente, Laini Taylor, finaliste du National Book Award américain et auteure de séries multi-récompensées, nous livre enfin un aperçu de son nouvel univers, à la plus grande joie de ses nombreux fans.

Mon avis :

RAVIE ! 😊
Le livre est magnifique et le résumé me tente vraiment, je suis ravie de pouvoir découvrir cet auteur ! 
J'aime aussi beaucoup le marque-page en bois qui va rejoindre ma collection et la bougie qui sent vraiment très bon !
La pochette est d'un joli design et me sera fort utile ainsi que le carnet que je vais glisser dans mon sac. 
Une très jolie box qui tient toutes ses promesses ! 


mardi 1 mai 2018

Ce qui se dit la nuit



Auteur : Elsa Roch
Editions : Le livre de poche


À peine quadragénaire, le commissaire Amaury Marsac a l'impression de porter mille ans de noirceur sur ses épaules. Vingt ans qu’il côtoie le mal dans ses manifestations les plus sombres. Il n'en peut plus. Il fuit Paris et part se ressourcer dans le village de ses origines. Mais alors qu'il renoue avec Elsa, son amour de jeunesse, une vieille dame est retrouvée morte chez elle, égorgée et tondue. La victime, c'est Marianne, une figure bienveillante de son passé. Horrifié, Marsac s'impose dans l'enquête. De nouveau happé par les coulisses obscures de l'âme humaine, il va devoir démêler passions amoureuses et superstitions, blessures de l'enfance et cicatrices de l'Histoire jamais refermées.
Un premier roman à la voix originale et finement maîtrisée.
Paru le 7 février 2017

Mon avis :

Une de mes plus belles dernières découvertes , un nouvel auteur qui va intégrer mon top tant j'ai aimé et la forme, et le propos de son roman.... une superbe lecture qui m'a procuré foison d'émotions !

Un prologue saisissant.... une plongée dans l'horreur du passé !

Ellipse de temps
Marsac Amaury, flic du 36 est de retour dans le village de son enfance, le Berry, une terre rurale encore bercée de superstitions.
C'est pendant son séjour que Madeleine est retrouvée morte, tondue, torturée.... Madeleine c'est une personne chère de son enfance, impossible donc de rester à l'écart de cette enquête au grand dam de Bathe, son ami de toujours qui compte bien mener l'enquête seul.
Une enquête passionnante mais compliquée par les croyances du cru, par des superstitions, des lièvres et des colombes.... l'évocation d'une malédiction... compliquée aussi par la rivalité des deux policiers.

Et puis il y a Elsa, l'amour de jeunesse de Amaury, celle autour de qui se cristallisent tous les enjeux, celle que les deux hommes convoitent ... et qui reste près de son musicien de passage. Il y a aussi Manon, sa jeune sœur, solaire, belle, mais pleine d'ombres, difficile à canaliser, à comprendre...
A ces beaux portraits s'ajoutent quelques figures emblématiques dans cette France profonde : le Maître, Henri, les fils sauvages, farouches et ivrognes...

Mais ce livre, pour moi c'est avant tout un personnage : Amaury et ses absences, Amaury et ses silences, Amaury et ses fulgurances, son empathie, sa délicatesse et sa sensibilité... son humanité.
Bon sang que j'ai aimé ce personnage, le suivre, toucher du doigt sa solitude et son drame intérieur, son traumatisme passé toujours tangible, ses incertitudes et ses convictions, .

Et puis il y a les blessures de chacun, celles du quotidien, celles de l'Histoire qui ne s'effacent pas, blessures qui se mêlent et s'emmêlent ....

D'une très belle écriture, Elsa Roch a su créer avec ses mots, ses phrases des atmosphères, des sensations, des silences étourdissants, des émotions....
Il y a l'enquête minutieuse rationnelle et il y a des drames qui se jouent dans les profondeurs, en catimini.... secrets enfouis qui s’égrènent ....

J'ai refermé mon livre envahie par l'émotion, bouleversée par la dernière lettre qui fait écho au prologue... avec une envie folle de continuer un bout de chemin au côté de Marsac... Si l'enquête est bouclée, tant de questions plus personnelles restent en suspens : Solène, Max que j'espère vraiment rencontrer, la décision d'Elsa et enfin le traumatisme de Manon....

Par chance, un nouveau roman est tout juste sorti, je n'ai pas pu attendre le format papier, trop long pour me le procurer, ce sera le numérique, miracle de l'instantané .... mais la version papier ne devrait pas tarder !

Une magnifique découverte ! ♥♥♥

Ma notation : 4,8/5