vendredi 23 septembre 2016

Aphrodite et vieilles dentelles


Auteur : Karin Brunk Holmqvist
Editions : Mirobole Editions


Tilda et Elida Svensson, 79 et 72 ans, célibataires, mènent une vie à la routine paisible. Elles font des confitures, vont à l'église et se couchent chaque soir exactement à la même heure. Pas de commodités à l'intérieur de leur maison vétuste : les toilettes sont au fond du jardin, l'eau est à tirer au puits. Tout change à l'arrivée d'un nouveau voisin, Alvar Klemens, ou plutôt de son chat : le félin est pris de frénésie sexuelle en mangeant une des plantes d'Alvar, que celui-ci entretient avec un engrais curieux. Et si elles tenaient avec ce produit l'occasion de s'offrir enfin des W.C. dignes de ce nom ? La révolution est décidée : les deux dames montent un business clandestin d'élixir aphrodisiaque...
Paru le 4 mai 2016



Mon avis :

Lorsque je suis tombée sur ce livre, le titre m'a immédiatement renvoyée vers le très savoureux film de Frank Capra "Arsenic et vieilles dentelles", une telle référence ne pouvait que m'accrocher, et la couverture  ainsi que le résumé ont fini de me décider... et je n'ai absolument pas été déçue.

Tilda et Elida sont deux vieilles filles qui mènent une vie réglée et sans saveur dans la maison de leur enfance. Tout est défini : chaque geste, chaque parole presque et si l'on parle à leur propos d'un naturel souriant, le rire s'est peu à peu perdu au fil du temps.... Rien n'est jamais venu changer leur quotidien, elles continuent immuablement à vivre une vie identique depuis quasiment 80 ans, sans surprise aucune, le confort de la vie moderne n'est pas arrivé jusque chez elles. Les toilettes sont au fond du jardin, elles vont chercher l'eau au puits... Elles vivent dans un passé révolu, même la chambre des parents disparus reste fermée et inaccessible comme au temps de leur enfance.

Lorsque la maison voisine est vendue à un "jeune" homme d'une soixantaine d'années, les sœurs vivent tout d'abord cette arrivée comme un drame. Mais petit à petit, elles vont toutes les deux tomber sous le charme de cet homme distingué et avenant. Elles revivent tardivement des élans de jeunesse, sentent à nouveau battre leur cœur. Cette arrivée chamboule tout leur univers, elles sentent le désir de plaire renaître  et leurs petits habitudes volent en éclats lorsque ce voisin décide de les fréquenter et commence à leur rendre visite.
Alvar est le petit grain de sable qui vient enrayer les rouages d'une vie morne. Il réveille un brusque et profond désir de changement, des pulsions de vie éteintes depuis longtemps...

Alors lorsque les deux sœurs, malignes observent les réactions étonnantes du chat, puis des lapins (un vrai passage drôle celui-là !) , elles vont monter un petit commerce juteux et décider de moderniser leur maison tout en affrontant pour la première fois leur frère Rutger qui jusqu'alors avait une grande emprise sur elles. 

C'est très amusant de suivre ces deux sœurs si particulières, liées par une puissante connivence, très attachées l'une à l'autre. On n'éclate pas de rire à toutes les pages, mais on sourit souvent, très souvent même devant les efforts de ces deux vieilles filles qui se concurrencent pour être la plus belle, devant toutes leurs aventures, toutes les ruses qu'elles mettent en place pour ne pas être découvertes.. et c'est aussi très touchant parce qu'on sent dans la narration une grande tendresse pour ces vieilles filles que la vie a oubliées sur le bord de la route et qui dans un sursaut inattendu tentent de s'offrir enfin un peu de bonheur. 

Lorsque les histoires se croisent, lorsque le personnage du frère prend une densité étonnante, on tourne les pages sans même s'en rendre compte pour arriver à une très jolie fin toute en délicatesse.
J'ai beaucoup aimé l'humour subtil de ce récit, le fort contraste entre une narration très classique et une histoire extrêmement originale et j'ai été touchée par la finesse du propos parce que sous des dehors drolatiques, il est malgré tout question de choix de vie, de vieillesse, de sexualité, de solitude.... Ce qui m'a frappée c'est l'extrême respect des personnages les uns pour les autres et si j'ai souri et même rigolé parfois j'ai aussi été ébranlée par la solitude et la tristesse qui se dégagent de certains aspects du livre.

Un livre drôle, mais aussi grave, un livre triste parfois mais plein d'optimisme.... un subtil mélange qui en a fait une lecture marquante et très agréable malgré quelques petites longueurs parfois.

ma notation : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire