dimanche 25 février 2018

En attendant Bojangles




Auteur : Olivier Bourdeaut
Editions : Finitude

Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.

Celle qui mène le bal, c'est la mère, imprévisible et extravagante. Elle n'a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.

Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l'inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.

L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.
Paru le 7 janvier 2016

Mon avis :

Un petit bijou ! Il y a tant à dire sur ce livre et pourtant il ne faut surtout pas trop en raconter au risque de trop en dévoiler....

Olivier raconte sa famille tellement fantaisiste où, il en a bien conscience, rien ne se passe comme chez les autres. Il regarde ses parents s'aimer d'un amour incommensurable avec ses yeux d'enfant. Tout est démesuré chez eux, la mère fantasque rend la vie totalement folle, on vit avec désinvolture au gré de ses humeurs sans aucune contrainte, sans horaires et avec une élégante irrévérence .
Les surprises sont quotidiennes, c'est une fête perpétuelle qui se réinvente chaque jour et rien ne semble pouvoir enrayer cette vie trépidante , cette rage de vivre intensément tous les instants que père et fils acceptent sans réserves.
Il y a des passages absolument savoureux comme la rencontre du couple, totalement loufoque, la présence de Mademoiselle Superfétatoire ou encore les visites de l'Ordure...  Sourires, rires, attendrissements ponctuent notre lecture, comment ne pas saluer et se réjouir de partager un temps cette vie d'une impertinence vertigineuse...

Pourtant, derrière cette façade drolatique, une vérité plus dure émerge peu à peu, une réalité qu'Olivier perçoit et qu'il tente d'ignorer.....Ils sont en rupture sociale, inadaptés pour l'école, le travail, les impôts etc.... et ils ont beau fermé les yeux tous, parfois la réalité gagne et emporte tout sur son passage...
Le journal du père lucide apporte une tonalité plus grave... Mais personne n'est prêt à renoncer, chacun va tout faire pour protéger les autres... Et il y a des promesses qu'on ne peut reprendre, celles qu'on tiendra vaille que vaille...

Un superbe style narratif plein de poésie au service d'une histoire folle, magnifique, un  roman tendre, doux, caustique, drôle, grave, émouvant, poignant, bouleversant.... il y a tant d'amour dans ce roman, tant d'abnégation...
Le roman refermé, il reste cette impression d'avoir lu une petite merveille et l'envie d'écouter en boucle Nina Simone et son "Mr Bojangles"


Ma notation : 4,8/5

3 commentaires:

  1. Livre superbement écrit mais dérangeant par la négation même des besoins fondamentaux de l'enfant. je sais que ce n'est pas l'objet du livre, mais une telle ignorance frôle le dénis ... et l'ancien agent éducatif que je suis a beaucoup de difficultés à l'admettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est clair qu'il y a certains passages où c'est criant, l'enfant n'a finalement pas beaucoup de place dans ce couple..... d'ailleurs la fin ne fait que confirmer que le lien entre les parents est le plus important.
      Je n'ai pas été plus dérangée que ça (pourtant instit je suis ....) mais j'ai senti ce gamin ébloui, conscient des manques de ses parents mais arrivant à les gérer et même à en tirer le meilleur parti...
      C'est vraiment un superbe bouquin !

      Supprimer