mercredi 9 novembre 2016

Une douce nuit d'été


Auteur : Angélique Fejean
Editions : Dreamcatcher




L’amour peut-il tout surmonter ? Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant… Gabriel est un homme blessé et solitaire qui a renoncé à l’amour. Léa, une femme discrète, s’enlisant dans une vie monotone qui ne lui correspond plus. Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre… enfin ?
Paru le 26 septembre 2016



Mon avis :

Une histoire qui pour moi s'articule en deux parties : 
Une première partie, la plus longue, qui raconte une rencontre fortuite entre Gabriel et Léa, un coup de foudre. Tous les codes du genre sont là, une femme fragile, un homme qui vole à son secours... etc.... c'est sans grande surprise mais ça fonctionne bien, on se laisse porter par cette histoire pleine de romantisme et on accepte même de passer outre les grosses ficelles de l'intrigue (la proposition de Gabriel..... inconcevable quand même dans la réalité !)
C'est une sorte de huis clos entre deux êtres écorchés qui apprennent à se connaître, à s'apprécier, à se faire confiance.... du moins du côté de Gabriel... il se livre totalement, sans réserve, dévoile ses blessures.
Tout va en douceur : des regards, des souffles, des battements de cœur précipités, c'est doux, c'est tendre,  une vraie lecture détente avec quelques très jolis passages.

Et une seconde partie arrive avec la réalité de Léa qui les rattrape et là j'avoue que le charme a été rompu. Mes propres valeurs ont été mises à mal, j'ai eu du mal à comprendre Léa et la situation devient un peu trop sombre pour moi... Les révélations arrivent en masse, c'est exagéré et trop rapide, trop "pratique" pour que je  sois convaincue un tant soit peu....

Mais le livre se termine par un joli épilogue qui vient relier le début et qui atténue un peu la partie que je n'ai pas aimée....

Merci aux éditions Dreamcatcher pour ce SP.

Ma notation  : 3,5/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire