lundi 15 janvier 2018

40 éléphants - tome 1 : Florrie, doigts de fée



Auteurs : Virginie Augustin, Kid Toussaint
Editions : Grand Angle


Le crime est une affaire de professionnelles.
Londres 1920. Elles sont quarante. Voleuses, tueuses, kidnappeuses, cambrioleuses, proxénètes... Issues des divers milieux de la société, elles ont fait du crime leur affaire et se sont associées pour plus d'efficacité. Lorsqu'arrive Florrie « doigts de fée », jeune pickpocket talentueuse, toute l'organisation se révèle fragile et une lutte interne risque d'éclater. Le moment est mal choisi, car les éléphants doivent faire face à une police de plus en plus performante et à un gang masculin rival reconstitué et bien décidé à reprendre son territoire.
Paru le 2 novembre 2017


Mon avis :

Pendant la première guerre mondiale les femmes se sont affranchies dans tous les domaines et notamment dans celui du crime organisé.

Londres 1920, le gang de Queen Kate règne sur tous les trafics mais les hommes de retour du front ne comptent pas leur laisser la main, les voleurs d'Art Stocker tentent de regagner le territoire et la police est à l’affût. 
Les tensions sont vives et c'est dans ce contexte que la jeune Florie, pickpocket virtuose est introduite par Esther dans la bande féminine surnommée les 40 éléphants qui comprend des femmes de tout bord aux motivations très variées. Au sein du groupe règne une certaine solidarité, la vie est rude pour ces femmes qui ont du apprendre à s'en sortir par tous les moyens et certaines ont abandonné leur humanité en chemin.... Florie apprend à les connaître peu à peu, certaines deviendront ses amies, d'autres ses ennemies. 

Avec un scénario très maîtrisé, les auteurs nous entraînent dans le Londres des années 20, dans une sombre aventure très prenante qui recèle de vraies surprises. J'avoue n'avoir rien vu venir et avoir savouré chaque page de cette histoire. Le danger est palpable, le suspense prend de l'ampleur peu à peu et le personnage de Florie se révèle, gagne en densité page après page. 

Les dessins et les couleurs sépias créent une ambiance rétro particulière qui colle parfaitement au récit. Les visages expressifs, les rebondissements, tout concoure à nous immerger dans cette aventure palpitante.

Une intrigue efficace, de beaux portraits de femmes, un personnage énigmatique attachant, une atmosphère pesante, des surprises de taille.... Un premier tome réussi !

Merci à Babelio et aux éditions Grand Angle pour cette belle découverte !


Ma notation : 4,25/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire