lundi 11 juillet 2016

La Parisienne et le Highlander. Tome 1: La Salamandre et le Félin




Auteur : Jeanne Malysa
Editions : DreamCatcher


Suite au décès de son grand-père, Anaïs de Malincourt, jeune libraire parisienne, va se retrouver malgré elle, entraînée dans une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas. 
Iain Mac Kelloch’, l’aîné d’une dynastie écossaise va se voir charger d’une enquête à laquelle son grand-père lui demande, au-delà de la mort, de se consacrer. 
Les concours de circonstances (mais en sont-ils vraiment ?) feront se rencontrer les deux jeunes gens qui n’auront pas d’autres choix que d’obéir à leurs aïeux et se lancer à la poursuite d’une mystérieuse pierre d’étoile que les Mac Kelloch’ appellent le Stur Rionnag.

Avec un zeste de légende, une part d’aventure, un soupçon de mystère, une pincée d’érotisme, Anaïs et Iain vont vivre avant tout l’histoire de leur destinée.
A paraître le 18 juillet 2016

Mon avis :


Quel livre foisonnant, et quelle folle imagination !
Dès les premières lignes le vrai talent de conteuse de Jeanne Malysa nous harponne ! Elle sait vraiment nous raconter une histoire, nous dresser des portraits, nous dépeindre un paysage... On plonge véritablement dans le récit sans voir défiler les pages ! 

Ce livre est avant tout une fantastique aventure de quête ésotérique. Anaïs et Iain, l'une à Paris et l'autre en Ecosse, se retrouvent dépositaires d'une véritable mission que leurs grands-pères leur ont léguée par delà la mort. Il est question d'énigmes, de boites cachées, d'objets mystérieux aux pouvoirs obscurs, de manuscrit, de runes, de visions, de rêves prémonitoires, de voyages dans le passé, d'apparitions d'entités mystérieuses, de météorite, de bactérie dangereuse .  C'est un véritable jeu de piste orchestré d'une main de maître qui les conduit de Paris à Édimbourg suivre des enveloppes aux messages sibyllins, c'est palpitant, captivant et on ne s'ennuie jamais ! Les péripéties sont nombreuses et toujours parfaitement amenées.
On y parle de Nostradamus, de société secrète, de pouvoir particulier et de magie.  C'est un véritable parcours initiatique vers un mystérieux but qui nous intrigue et nous fascine avec bien sûr des embûches, des individus malfaisants.... De ce point de vue c'est vraiment très réussi, la trame de l'histoire est prenante et suffisamment machiavélique pour qu'on soit littéralement scotché sur le livre.

Les personnages sont vraiment très attachants et hauts en couleurs.
Entre le lord arrogant issu d'une famille renommée et d'un domaine prestigieux et la petite française espiègle au caractère bien affirmé, propriétaire d'une petite librairie dans un quartier populaire, contre toute attente, l'alchimie est évidente, impérative même... Leur  romance est tumultueuse, Iain est très autoritaire, possessif et d'une jalousie maladive. La distance rend leurs relations difficiles, vecteur d'incompréhension et de quiproquos. S'installe très vite un jeu fait de provocations, de dérobades, de sous-entendus... Iain exige, tempête, ordonne.... Anaïs résiste, se rebelle et charme...
Mails, SMS, dialogues... tout est sous-tendu de tension sexuelle inassouvie. 
Mais cette tension sexuelle perdure même une fois la relation établie... C'est pour moi le bémol du roman. Le sexe prend toute la place entre eux, c'est continuellement explosif et toujours tourné vers l'assouvissement des corps. Ce n'est pas tant qu'il y en ait beaucoup qui m'a gênée, c'est plutôt que dès qu'ils sont ensembles, il n'y a que ça, ils sont constamment obnubilés par le sexe, se jettent l'un sur l'autre à tout bout de champs et du coup j'ai eu l'impression qu'il manquait une dimension à leur histoire, quelque chose de l'ordre de la communion des sentiments, de l'esprit..., qu'elle était avant tout sexuelle... Mais bien sûr ce n'est que mon ressenti...
Deuxième petit bémol, la distorsion entre le discours des Aspartiens qui prônent le libre arbitre et la dimension obligée de leur rencontre, ils ne semblent pas avoir le choix et n'être que les pions du destin...
Mais tout cela n'a pas entaché mon plaisir de lecture ! 

 Les personnages secondaires sont tout aussi denses et intéressants, à commencer par Marcel et Benjamin, (les rencontres entre le Lord Écossais et Marcel l'anarchiste sont particulièrement savoureuse et pleines d'humour, j'en ris encore ! 

— Ça alors ! Quelle surprise ! Sa Majesté a daigné quitter ses terres pour se rendre en République, nargue-t-il en toisant Iain du haut de son bar.
Quant aux frères de Iain, j'ai été totalement sous le charme de Clyde, le musicien de génie et le petit dernier est un informaticien prometteur. (J'adorerais lire leurs histoires à tous les deux)
Il y a une foule d'autres personnages mais je ne peux pas les passer tous en revue, mon avis ferait des kilomètres... James, Lukas, Fiona, etc...etc....

Mais le livre de Jeanne Malysa n'est pas seulement cette formidable chasse aux trésor et cette tempétueuse romance, il y a tellement plus encore dans les pages de ce roman.
- Il y a des paysages, des descriptions vivantes, des atmosphères tellement réalistes : Thuata, ce domaine extraordinaire habité par les Aspardiens (tradition écossaise oblige !), qui comprend une bibliothèque de rêve, des jardins, des serres, un lac, c'est un personnage à part entière qui s'impose et vous charme.... ; le bar de Marcel , populaire et bon enfant qui transpire l'amitié...
- Il y a une plume et un vrai sens des formules : 
Anaïs sort de son armoire à « vanités » un jean noir
bien le très touchant
Je t’aime comme… enfin, tu sais comment.
- Il y a des légendes qui m'ont ramenée vers une enfance où je buvais bouche bée des histoires incroyables... 
- Il y a des thèmes qui me touchent particulièrement : la filiation entre générations, le devoir de transmettre et prolonger...
- Il y a aussi les références historiques constantes (la  bataille de Flodden Field par exemple ou bien tout un travail sur les armoiries ), un vrai travail de recherche avec des notes explicatives, des dates, des descriptions architecturales. La petite histoire se trouve enchevêtrée dans la grande et c'est fait vraiment avec brio ! 
J'ai découvert à travers ce roman que l'Auld Alliance entre l'Ecosse et le France a réellement existé, j'ai été fascinée par ce pan d'Histoire dont je n'avais jamais entendu parler. J'ai farfouillé sur le net pour en savoir plus et c'est tout bonnement passionnant ! Merci pour ça !
- Il y a aussi des références culturelles à la fois littéraires (L'androgyne de Platon, Les Contes - pas les fables! - de La Fontaine.....),  musicales (Grieg et son concerto pour piano en la mineur, La flûte enchantée de Mozart....),  cinématographiques (My fair Lady, Méliès....) , des détails sur les mobiliers, sur les vêtements, sur la cuisine....

Ce livre est à la fois un formidable récit d'aventure populaire mêlé à une foison de détails précis, de références culturelles et ce mélange très savamment dosé en fait toute sa singularité et sa richesse... C'est un livre qui donne à rêver, à palpiter, à sentir, à voir, à entendre, à apprendre ....

Un immense bravo pour ce vraiment très réussi premier roman  !

Merci aux Editions DreamCatcher pour ce Service Presse et à Jeanne Malysa pour sa confiance ... ♥

ma notation : 4,5/5


8 commentaires:

  1. Hé bé ça c'est une sacré chronique !!!! Je ne pense pas que ce soit le moment pour moi de le lire car en ce moment j'ai du mal à me plonger dans une lecture, et ça serait dommage de ne pas l’apprécier à sa juste valeur. Mais je le note dans ma liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu trouveras bien un moment pour le lire !

      Supprimer
  2. Je suis extrêmement flattée par cet avis qui est très enthousiasmant et riche en commentaires. Avec cet avis, je ne peux que me bonifier et je vais profiter de mes vacances pour travailler sur le tome 2 qui devrait sortir d'ici décembre. Merci encore pour tout ce travail de lecture et cette très jolie chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien , merci à toi pour les chouettes heures de lectures que j'ai passées en lisant ce livre ! ♥

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Alors n'hésite pas ! C'est vraiment un bouquin sympa à lire qui raconte à la fois une vraie aventure et une jolie romance.

      Supprimer
  4. Je n'avais pas entendu parler de ce bouquin, mais je suis maintenant très intriguée ! De toute façon, quand un livre a un bout d’Écosse dedans, ça marche pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Ecosse est vraiment à l'honneur, les héros passe un grand moment dans le domaine de Iain, et quel domaine ! Il y a en plus beaucoup de références historiques, j'ai appris plein de petites choses dans ce livre et surtout l'existence de l'Auld Alliance.... Je te laisse découvrir si tu ne connais pas...

      Supprimer