lundi 18 juillet 2016

L'adoption



Scénariste : Zidrou
Dessinateur : Arno Monin
Editions : Grand Angle

L’amour ne se vole pas. L’amour ne s’achète pas. L’amour se mérite.

Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.
Paru le 04 mai 2016



mon avis

Un très joli album tout en nuances et subtilités qui m'a touchée à la fois par ses magnifiques dessins et par son sujet qui me parle vraiment personnellement et m'a profondément troublée....

Quand un couple décide d'adopter un enfant, c'est sa propre décision, mais qu'en est-il de toute la famille autour ? Il faut accepter, intégrer cette décision et devenir à son tour un oncle, un cousin, un grand-père adoptant par la force des choses ....

Gabriel est un homme qui a passé sa vie à travailler pour subvenir aux besoins de sa famille, il n'a pas été très présent et n'a pas joué un rôle prépondérant auprès de ses enfants. Il coule désormais des jours tranquilles à la retraite, rythmés par quelques rendez-vous : des sorties sportives avec les gégés, ses potes de toujours, le bar le Sénégal où il a ses habitudes...

Lorsque Qinaya arrive dans le foyer de son fils, Gabriel reste distant, en retrait alors que toute la famille se resserre autour de la nouvelle venue. On sent une sorte de malaise chez lui, il a du mal à se sentir concerné et se laisse même aller à quelques propos désapprobateurs auprès de ses amis...
Mais très vite, son statut de retraité et le temps libre dont il jouit va l'amener à côtoyer la petite fille et même à s'en occuper..
Entre maladresse et bonne volonté, petit à petit, il va s'attacher à ce petit bout de femme craquant. C'est extrêmement touchant de voir ce vieux grincheux baisser les armes et fondre devant elle. Il y a des planches magnifiques où les mots ne sont pas nécessaires, les dessins totalement au service du récit expriment tout un panel de sentiments.... il y a des focus sur un regard qui en disent bien plus qu'un long discours...

Certainement une de mes planches préférées... ça se passe de tout commentaire : J'aime ♥♥♥



J'ai adoré voir ce vieux bonhomme réticent lier peu à peu des liens extrêmement profonds avec cette enfant, il y a parfois une tendresse tout en retenue qui m'a vraiment touchée, parfois une maladresse qui m'a fait sourire, parfois une situation qui m'a fait éclater de rire (Ah Gabriel à 4 pattes en train de souffler pour gonfler la piscine ! )... Parce que ce n'est pas seulement un album grave, c'est aussi un album tendre, un album drôle, un bel album à regarder, à feuilleter.....

La fin m'a totalement soufflée, je ne m'attendais vraiment pas à un tel événement... c'est puissant et ça soulève un tas de nouvelles questions... Quel suspens ! Vivement le tome 2.... j'espère qu'il ne tardera pas trop ...

Pour finir, je ne peux pas ne pas parler des dessins qui sont très beaux, toujours au service du récit et bien souvent vecteur d'émotions...
J'ai adoré le carnet graphique à la fin de l'album, un très joli carnet qui offre aux lecteurs quelques beaux portraits supplémentaires.




Un album qui mêle tendresse et gravité, il y est question d'adoption, de relations père/fils, d'amour, de non-dits, d'attachement, de rire et de douleur, un dessin ciselé qui magnifie le tout, une vraie réussite !

ma notation : 4,5/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire