mardi 29 août 2017

Le tricycle rouge



Auteur : Vincent Hauuy
Editions : Hugo Roman



Noah Wallace est un homme usé, l'ombre du brillant profileur qu'il était jusqu'à ce qu'un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais une carte postale trouvée sur le lieu d'un crime atroce au Canada l'implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?
Paru le 18 mai 2017



Mon avis :

Un prologue très accrocheur et j'étais déjà ferrée...
En premier lieu, ce roman m'a beaucoup plu parce que j'ai adoré le personnage de Noah plein de fêlures, avec un passé douloureux. Il a laissé une part de lui dans l'accident de voiture qui a emporté sa femme : une part physique mais aussi une part de lui-même : amnésie, deuil de lui-même.
C'était un profileur redoutable, il a perdu ce côté affûté, logique mais s'est découvert depuis des fulgurances, des intuitions... l'homme rationnel est devenu un homme sensible,  très empathique....J'ai beaucoup aimé le côté don de Noah, cette faculté à percevoir, ressentir.... Cela donne une dimension particulière un peu surnaturelle.
Il a rencontré Rachel qui l'aide à se reconstruire, une femme splendide, un brin féline qu'il a du mal à accepter mériter.

Au début du roman, Noah travaille dans son usine mais son nom apparaît sur une scène de crime au Québec. Il y est donc envoyé et forme à nouveau équipe avec son ancien binôme Steve .
Il apparaît amoindri, sujet aux vertiges, avec des épisodes de grande faiblesse, il marche avec une canne, consomme de la Vicodine....(d'ailleurs on a droit à un petit clin d’œil au docteur House ... ), il a un suivi psychologique...
Les crimes odieux se succèdent  avec une débauche de sordide, une plongée dans l'horreur et très curieusement, il y a des messages dans les mises en scène qui s'adressent à lui.

Sur place, avec Steve, ils doivent travailler avec un binôme Québécois... l'homme Bernard semble extrêmement coincé et la fille Clémence étrange singulière.
On se jauge, se méfie, s'affronte, se teste mais on finit par travailler ensemble et même s'apprécier ... J'ai beaucoup aimé les Crisse, ostie.... jurons du cru savoureux qui jalonnent le texte.

En parallèle, Sophie, blogueuse au caractère affirmé se bat contre les préjugés,  et l'image qu'elle donne. Elle tient un blog d'investigation,  aidée par son ami Blake et va appeler son ex Benedict à la rescousse car elle est sur la piste d'un journaliste mystérieusement disparu et reçoit des renseignements énigmatiques...

Deux enquêtes qui s'entrecroisent et qui vont aussi replonger dans le passé de Noah, peu à peu l'effroyable est révélé et draine dans son sillon moult morts, les masques tombent, c'est diablement bien ficelé. Rien de simple, mais une kyrielle de pistes, d'éléments, le lecteur est parfois perdu et se laisse mener du début à la fin.
Je n'ai rien vu venir, ni les morts, ni les trahisons, ni les loyautés....

Des chapitres courts, alertes, un va-et-vient entre les deux pôles de l'histoire, tantôt Noah et les enquêteurs, tantôt Sophie submergée par une histoire qui la dépasse, tout ceci donne un rythme soutenu et un intérêt constamment éveillé, on bascule sur un autre chapitre à des moments cruciaux et le suspense est constamment entretenu.

Il y a beaucoup de noirceur dans ce livre, en plus des crimes sordides, il y est question aussi de maladie, de mort...
Et puis il y a la fin terrible où tout prend sens...

Outre cette enquête dense, j'ai particulièrement apprécié l'évolution des personnages, que ce soit Steve qu'on perçoit peu à peu, Bernard finalement très touchant ou Noah dans l'introspection, à la recherche de son moi.

Alors oui, l'histoire est hautement improbable, mais le scénario est parfaitement huilé, impénétrable, le suspense est quasi continu et surtout les personnages extrêmement attachants, je ne vais certainement pas bouder mon plaisir !

Pour finir, j'ajoute une mention particulière à tous les jeux sur les mots, les têtes de chapitre sibyllines qui m'ont plongée dans mon dictionnaire plus d'une fois.... Enrichissant !

J'espère vraiment que l'on retrouvera Noah dans d'autres enquêtes, ce personnage me semble encore plein d'avenir et de promesses ... et j'ai du mal à le quitter tout à fait...

Ma notation : 4,25/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire