mardi 29 août 2017

Phobos tome 1



Auteur : Victor Dixen
Editions : Robert Laffont
Collection : R

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L'éternité pour s'aimer.

Il veulent marquer l'Histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour...
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
Paru le 11 juin 2015

Mon avis :

Voilà bien longtemps déjà que je vois ce livre partout, que je comprends qu'il soulève l'enthousiasme. Je n'en savais presque rien si ce n'est qu'il était question d'envoyer des jeunes dans l'espace et aussi de télé réalité. J'ai été intriguée par l'idée, séduite par la couverture et j'ai donc fini par succomber à ma curiosité....

Le narrateur est Léonore, elle est l'une des six prétendantes, personnage intéressant parce qu'elle reste un tant soi peu critique, insaisissable et d'un fort caractère. C'est la seule qui hésitera, la seule qui ne peut pas être hyptonisée, une sorte d'électron libre au milieu de tous...
Tout ce premier tome est le voyage de ces 12 prétendants vers mars afin de peupler ce nouveau territoire.

J'ai été en premier lieu déstabilisée parce que le double jeu des organisateurs est révélé dès le début et je me suis dit que ça allait un peu gâcher le suspense mais finalement c'est très intelligemment joué parce que la tension est du côté du lecteur qui sait en partie, qui frémit, qui est sur le qui-vive, ce qui rend l'histoire plus intense.

C'est le côté Télé réalité qui prend largement le dessus. Pendant ce voyage les speed-dating sont organisés et l'intérêt réside dans la découverte de tous les participants les uns après les autres, des liens qu'ils créent entre eux .
Il y a plusieurs points de vue, Léonore, les spectateurs, Séléna et les organisateurs, le personnage d'Alex très intéressant qui sera un formidable allier.... C'est vivant, très plaisant à lire et je n'ai eu aucun ennui même si j'ai largement préféré les scènes dans la capsules et entre les jeunes que les passages TV ou au sein de la salle des commandes.... on se laisse prendre à ces jeux de l'amour bien peu spontanés mais où les sentiments affleurent...

Formant une assemblée cosmopolite, chaque personnage dans la capsule a ses secrets, ses blessures qui l'ont amené à postuler pour une aventure aussi définitive... C'est intéressant de voir les réactions diverses, de voir s'instaurer des amitiés et plus encore. 
C'est peu à peu que chacun se dévoilent dans ce huis clos exposé.... On est d'ailleurs un peu comme au théâtre, une lieu fermé où tout se joue en direct devant des spectateurs et j'ai trouvé judicieux de remplacer les mots "chapitre" par "acte", on est tout à fait dans cette dimension de représentation avec en prime une part d'improvisation essentielle.

Il y a une véritable tension, des retournements de situation, des personnages variés, attachants pour certains et si je pensais (espérais) vraiment avoir plus de développements sur l'espace, je me suis malgré tout laisser prendre par le récit.
Un petit plus : j'ai bien aimé les schémas qui concrétisent tout le côté matériel de l'aventure ... ça donne une épaisseur à l'histoire, un côté réaliste même....

Une agréable lecture avec un beau suspense de fin qui appelle le tome 2...

Ma notation : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire