Blog de chroniques de lectures variées et diverses :
Littérature - Polars/Thrillers - SFFF - Romances - BD....

dimanche 7 mars 2021

Love love love - tome 1 : Yeah yeah yeah

 







Scénario : Kid Toussaint
Illustrations : Andrés Garrido
Editions : Dupuis




Dans un monde futuriste où les androïdes privés de droits sont entassés dans des ghettos et menacés par leur obsolescence programmée, reste-t-il une place pour l'amour ?

Paru le 5 février 2021


Mon avis :

Une chouette Bd qui nous plonge à Paris dans un monde futuriste où les robots (il faut dire méca, moins blessant ) sont de plus en plus mis à l'écart, ne reçoivent plus ni mise à jour, ni pièce de rechange. Chacun d'eux ont une espérance de vie intégrée et une batterie à recharger. Karel est un Cherish Bot, c'est à dire qu'il recharge la sienne selon l'amour qu'il reçoit.
Entre lui et Elle, une humaine au caractère bien trempé, ça matche très vite malgré une rencontre plutôt explosive mais comment peut-on s'aimer dans un monde aussi encadré où les droits ne sont pas les mêmes pour tous ? Et les intelligences artificielles ont-elles véritablement accès aux sentiments ? 

Outre la jolie romance, le propos, bien plus large, interroge sur un futur possible, sur le développement des androïdes et leur place dans la société. La rébellion gronde, les mécas s'organisent contre une répression implacable.

Il y a beaucoup de qualités dans cet album, une scénario solide sans mièvrerie, une galerie de personnages très diversifiés autour du très émouvant Kamel, des dessins expressifs et colorés pleins de tendresse, des paysages d'un Paris métamorphosé, des vignettes qui peu à peu s'émancipent des cadres classiques et débordent sur les pages.

Un premier album très réussi qui promet une suite palpitante !


Mon appréciation : 📚📚📚📚


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire