vendredi 6 mai 2016

Cité 19 - Tome 1 - Ville noire


Auteur : Stéphane Michaka
Editions : Pocket Jeunesse



Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille... 150 ans plus tôt !Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire.
Paru le 7 octobre 2015





Mon avis :

Une jolie histoire très originale qui m'a emportée dès les premières pages. Ce que j'ai aimé : la plume de l'auteur et sa façon de croquer ses personnages qu'on appréhende rapidement dans leurs différents aspects.

Faustine est une héroïne attachante, au caractère bien trempé, qui traverse des crises identitaires propres à l'adolescence amplifiées par l'absence de sa mère.
D'un tempérament particulièrement indépendant, elle prend son envol très tôt et dès ses 17 ans vit dans son propre studio....
Sa passion : l'histoire, certainement parce qu'elle a grandi  dans les couloirs et dans l'atelier de restauration des œuvres du musée où son père loge en tant que gardien-chef.
Pour elle, le passé n'a plus de secret et elle traverse la vie avec un regard en arrière, les mains habillées de mitaines en dentelle.
Cette jeune fille, même précoce, reste une adolescente avec ses émois et ses questions. Avec Manon et Vickam, ils forment un trio amoureux non exempt de compétition et de jalousie...

Mais voilà qu'un jour, le petit monde de Faustine vole en éclats, elle apprend le décès de son père qui restait sa dernière ancre dans une vie un peu à la dérive...
Et des phénomènes bizarres surviennent autour d'elle : un mystérieux Dandy croise ses pas continuellement, des tracts étranges jalonnent son chemin offrant un voyage dans le temps...une station de métro le soir après le passage de la dernière rame et l'impensable se produit..... Faustine se réveille dans le Paris Haussmannien. Pour une férue d'histoire comme elle, pas de gros problème pour trouver ses marques !

Que j'ai aimé toute cette partie du roman, sa plongée dans la grande et la petite histoire, le reconstitution de l'époque, les petites gens, les métiers, les difficultés.... Faustine devient Faustin et trouve un job dans un journal et part enquêter sur un tueur dans les rues de Paris.
C'est passionnant !

Et puis arrive l'inattendu, le switch, j'en suis restée pantoise....
Une mise en abîme du récit, un nouveau point de vue, des personnages inconnus jusqu'alors prennent le devant de la scène.
Je dois avouer que si tout cela est vraiment extrêmement bien trouvé, bien pensé, le canevas tissé très serré, j'ai eu un pincement au cœur de voir se déplacer ainsi tout le livre vers une optique plus scientifique, moi j'aimais bien le côté fantastique inexplicable.....
J'ai été un peu (beaucoup même) moins emportée par la fin du livre...
Un petit bémol pour le personnage de la mère incompréhensible pour moi.... SPOILER toutes ces années sans s'intéresser à sa fille.... et d'un seul coup d'un seul.... je reste un peu sceptique....

Je lirai la suite parce que je suis très curieuse de voir jusqu'où va aller l'auteur, quelle imagination dans ce premier tome et je m'attends désormais à tout !
Je me demande ce qui va arriver à Manon et Vickam, et comment Faustine va se sortir de tout ça !

ma notation : 4/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire