dimanche 8 mai 2016

Le petit génie, Pierre, dit Pi


Auteur : Nathalie Marie
Editions : Amazon


Pierre est un petit génie de l'informatique. Élève précoce, au physique quelconque et à l'allure improbable, il a longtemps subi les brimades de ses « camarades ». Très proche de sa mère et de sa grand-mère, il peut aussi compter sur sa meilleure amie Pascaline. Son seul ami, c'est 3.14, son ordinateur. Sa langue acérée et son intelligence lui ont permis d’affuter son humour : il s’en sert comme d’une arme de pointe et l'utilise sur tous les tons. Recruté pour ses talents de hacker, il se retrouve à travailler dans la lutte antiterrorisme. Sa rencontre avec Léo va bouleverser sa vie, et réciproquement. Ce dernier, flic dans le même service, va craquer pour l'original Pierre, dit Pi. Leur attirance les surprend autant l'un que l'autre, mais sera-t-elle suffisante pour résister à leurs différences ?
Paru le 22 avril 2016



Mon avis :

Le Petit génie, Pierre, dit Pi

Si vous avez des bleus à l'âme, si vous êtes morose et si le blues vous submerge, rien de tel que la lecture de ce livre pour vous redonner le sourire.
Ce livre est un véritable condensé de tendresse, de douceur et d'humanité.. J'aime beaucoup, j'aime vraiment, j'aime infiniment sans aucune restriction ! 

Pierre est un personnage vraiment extra-ordinaire : à 24 ans, il vit en marge de la société, entouré de 3 femmes aimantes mais un peu étouffantes qu'il laisse volontairement envahir sa vie: sa meilleure amie Pascaline, sa mère qui lui cuisine des petits plats et lui lave son linge et sa grand-mère qui lui tricote des pulls improbables...
Ses journées se passent en tête à tête avec 3,14, son ordinateur, parce que Pierre est un génie, un de ceux qui sont tellement intelligents que toutes les petites choses prosaïques de la vie leur importent peu.. Il a la tête pleine de chiffres et de formules et aime affûter son intelligence sur des problèmes divers.
Pierre, c'est aussi ce jeune homme que les blessures de la vie ont poussé à se replier sur lui-même, souffre-douleurs des imbéciles pendant de nombreuses années, il ressent un manque de confiance abyssal et tente par tous les moyens de s'effacer : des vêtements trop amples, des lunettes teintées trop grandes, tout ce qui peut faire écran entre lui et le monde pour lequel il se sent si inadapté.
Et inadapté, il l'est assurément, il a beaucoup de mal à s'intégrer dans tout ce qui régie une société, l'autorité le hérisse, la ponctualité est une notion qu'il ne connait pas....

Lorsqu'il intègre une unité de police spécialisée dans la lutte contre le terrorisme qui le recrute pour ses qualités de hacker, il aspire à un petit coin tranquille - voire un placard à balais -  pour rester dans sa bulle, mais c'est terrifié qu'il découvre qu'il va devoir partager  son bureau avec deux autres agents : Antoine et Léo. Si le premier lui semble inoffensif et tout à fait gérable, il n'en est pas de même du second. Grand, beau, ténébreux, Léo est un homme viril et Pierre se sent immédiatement petit et vulnérable à côté de cette masse de muscles et de testostérone.
Quant à Léo, il voit ce jeune gars insignifiant, petite silhouette fragile, d'un œil critique.Très vite, il le plaisante, le surnomme geek au grand dam de Pierre.
Celui-ci se révèle un interlocuteur bien plus percutant que ne le laisse penser sa retenue. Les dialogues sont savoureux, Pierre est d'un humour ravageur, sarcastique. Sa répartie est redoutable.
J'ai particulièrement aimé l'alternance des points de vue qui nous permet de suivre les pensées des deux protagonistes, on s'attache ainsi à chacun d'eux.

Très vite, Léo va se sentir attiré par ce si singulier petit gars qui manie le paradoxe, à la fois timide et batailleur, voulant passer inaperçu et arborant des pull-overs extravagants qui attirent tous les regards, Pierre est une véritable énigme.
Puis un jour, Léo va rencontrer le regard le Pierre, il va tout bonnement chavirer parce que Pierre c'est aussi ce regard absolument magnifique  qui est une véritable fenêtre sur sa belle âme. Léo n'en ressort pas indemne...

son regard plonge dans le mien et j’en reste comme deux ronds de flanc. La peau sous ses yeux est rouge, comme s’il avait pleuré ou qu’il s’était terriblement retenu, et ses iris me clouent sur place. Je n’ai jamais vu une telle transparence. Ils sont d'un bleu vert incroyable. Ils sont flous et lointains à cause de sa myopie, et pourtant, je les sens sur moi avec une telle intensité que j’en frissonne.

 Je n’arrive pas intégrer la beauté de ses yeux, de ce bleu piqueté de vert plus on s’approche de la pupille, de leur clarté, de leur lumière.

 Les sentiments s'installent et que cette relation est belle ! Deux gars aussi différents que tout sépare ne semblent pas pouvoir s'accorder, une différence d'âge, Léo a 8 ans de plus, l'un solide comme un roc, l'autre tendre et fragile,  et pourtant ça fonctionne, il y a tant d'amour, de compréhension.... Léo n'a de cesse  de tenter de conforter Pierre toujours en insécurité. Je crois bien que le contraste entre cette apparence de flic robuste, viril et la tendresse dont il fait preuve , la délicatesse avec laquelle il entoure Pierre est une des choses qui m'a le plus touchée. Il l'accepte avec toutes ses singularités, et fait preuve d'un respect magnifique. Il est également très protecteur comme le montre la scène  de la vendeuse de parfum, Léo n'accepte pas que le moindre affront soit fait à Geeky et c'est réjouissant de voir comment il lui ménage une petite revanche afin de regonfler son égo... Tout est fait avec intelligence et tact !

Toutes les scènes entre eux sont belles, jusqu'aux scènes intimes, ils ont beaucoup d'égards l'un pour l'autre,  de complicité et d'empathie, jamais de disputes interminables, de règlements de compte et Léo aide Pi à sortir de sa coquille, à s'épanouir, à dialoguer. Petit à petit, Pierre se dévoile et c'est parfois bouleversant d'humanité, c'est tellement rare de savoir vraiment aimer !
— Tu sais, ma grand-mère est âgée et pas éternelle. Tant qu’elle est encore capable de tricoter pour moi et d’y prendre plaisir, je porterai ses pulls, que j’ai l’air d’un con ou pas. Il y a belle lurette que les regards moqueurs qu’on peut me jeter me laissent de glace. Ma grand-mère a bien plus d’importance que tous les inconnus que je croise dans une journée.
Il y a de l'émotion à foison mais il y a aussi beaucoup d'humour. Quelques passages sont à mourir de rire, les dialogues bien souvent où Pierre manie le verbe avec adresse et je pense également à l'épisode où Léo reçoit le cadeau de la famille de Pierre...Quel fou-rire, j'en ris encore !

Je ne peux pas finir mon avis sans parler des pyjamas doudous de Pierre qui m'ont fait totalement fantasmer pendant ma lecture. J'ai désormais une furieuse envie de pyjamas imprimés !
Sérieux !.....Si ce n'est pas le signe d'un grand livre ça ! Afficher l'image d'origine Bouche ouverte

J'ai lu ce livre en epub et maintenant je le veux en papier comme tous mes livres coups de cœur !
 J'aime pouvoir les feuilleter, les manipuler ! Ils doivent trôner en bonne place dans ma bibliothèque ! 




ma notation : 4,8/5





8 commentaires:

  1. Il est beau ton billet Bookinette! Tu en parles vraiment bien et bien mieux que moi. Tu résumes tout à fait ce qui fait la particularité du roman.
    J'aime comment tu parles de Pierre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jamie, mais je viens de lire ton article que je trouve moi aussi très réussi, j'aime tout autant ta façon de parler de Pierre ♥
      Encore une belle lecture qu'on aura partagée !

      Supprimer
  2. Merci pour m'avoir permis de lire cette petite douceur !
    Bisous Booki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de donner envie de lire de belles lectures ♥

      Supprimer
  3. C'est un petit bijou ce roman. Un livre tout doux, tout drôle et tout tendre que l'on a envie de prendre dans ses bras et de câliner. Je suis entièrement d'accord avec toi BooKinette : à garder bien au chaud dans sa bibliothèque pour le prendre avec soi dès qu'un nuage noir s'aventure dans le coin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, un roman qui redonne le sourire à tous les coups !

      Supprimer
  4. Et bien tu m'as convaincue Bookinette, ton avis promet un super moment de lecture. Et le côté flic robuste et virile me titille fortement ��
    Je vais me procurerai ce petit bijoux très vite. ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je suis tellement ravie que tu le lises Emilie ! ♥
      Je sais qu'il va te plaire !

      Supprimer