mercredi 2 mars 2016

Hantée


Auteur : Christina Lauren
Editions : Hugo Roman

Delilah Blue n'a d'yeux que pour Gavin. Le regard ténébreux et la silhouette toujours parée de noir, le garçon a l'air de sortir tout droit de l'univers sombre et – il faut l'avouer – franchement tordu de ses dessins. Tout chez lui est bizarre, jusqu'à la vieille bâtisse dans laquelle il vit, qui donne une sorte de cachet inquiétant à leur petite ville. Lorsque Gavin décide d'emmener Delilah chez lui, un privilège exceptionnel, elle découvre avec stupeur que les lieux semblent capables de communiquer. Cheminée, par exemple, allume sur demande son propre feu. Lit s'agrandit selon les exigences de Gavin, et Piano lui a appris à jouer lorsqu'il était petit... Très vite, Delilah va comprendre que ce qui vit ici n'est pas humain...À quel prix gagnera-t-elle le droit d'aimer le propriétaire de ces lieux tourmentés ?
Paru le 7 janvier 2016





Mon avis :

Si l'idée de départ m'a paru vraiment très chouette, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, d'une part à cause de l'écriture un peu trop dépouillée et d'autre part à cause de l'héroïne à laquelle je n'ai jamais réussi à m'attacher. Ses goûts morbides et ses manières n'ont pas trouvé grâce à mes yeux....

Par contre, je suis tout de suite tombée sous le charme de Maison..... un véritable rêve ! Gavin a grandi dans un cocon fantastique plein d'amour.... 
Et j'ai continué à tourner les pages pour savoir où allait nous mener une telle histoire ....

J'ai beaucoup aimé le suspens qui s'installe, la jalousie dévastatrice (le point fort du livre !), tout le début des relations entre les deux protagonistes sous les yeux attentifs de Maison.... 



Mais alors j'ai détesté la fin.... une fin convenue, une fin sans aucune originalité .... Quelle déception !
Il y avait tant de potentiel dans cette histoire que j'ai pesté tant et plus..... L'idée était tellement intéressante et on se retrouve au milieu d'un film de série B au scénario mal ficelé.... des faits invraisemblables même pour du fantastique
SPOILER
La mère toujours vivante qui sort du chapeau.... mais voyons !

Il y a tellement de facettes de cette histoire qui n'ont pas été exploitées, par exemple
SPOILER
la différence d'atmosphère entre les pièces qui laissait penser qu'il y avait aussi de la bienveillance 

Il y avait vraiment de quoi mener cette histoire à son terme avec beaucoup plus de subtilité et d'intelligence....

Bref, des personnages peu attachants, une écriture quelconque, une fin plus que décevante qui a vraiment gâché mon plaisir.... Seule Maison restera un joli souvenir...

Ma notation : 2,5/5


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire