vendredi 4 mars 2016

Le revenant



Auteur : Michael Punke
Editions : Le Livre de Poche


États-Unis, 1823. Au cours d’une expédition à travers les Grandes Plaines, le trappeur Hugh Glass est attaqué par un grizzly. Défiguré, le corps déchiqueté, Hugh est confié à deux volontaires chargés de le veiller jusqu’à sa mort puis de l’enterrer. Mais ses gardiens décident d’abandonner le blessé. En plein territoire indien, seul, désarmé et à bout de forces, Glass survit. Son unique motivation : la vengeance. Commence alors la légende de Hugh Glass : l’histoire d’un homme hors du commun qui va parcourir cinq mille kilomètres, depuis le Dakota du Sud jusqu’au Nebraska, pour retrouver ceux qui l’ont trahi.
Paru le 10 février 2016




Mon avis :

Un livre fort, traversé par un souffle d'aventures et de grands espaces et qui m'a tenue en haleine de bout en bout.  
J'ai vécu tout le périple avec une profonde empathie pour le héros et je crois bien être arrivée au bout du livre avec une même soif de vengeance que lui....

Une histoire qui nous plonge dans un pays rude et sans concessions au temps du développement du commerce des peaux. La vie de trappeur est une vie âpre, il est face à une nature très souvent agressive, les éléments sont implacables : neige, blizzard, courants, les animaux sont féroces : ours, loups, serpents....les parcours jalonnés de tribus indiennes plus ou moins hostiles.... Les dangers sont partout et la moindre faiblesse peut être fatale.


Lorsque Glass est déchiqueté par un ours, rien ne pouvait laisser penser qu'il avait la moindre chance de s'en sortir, mais dans ce monde impitoyable, quelques règles de loyauté font office de code de conduite et sont inestimables. La vie d'un homme peut tenir à un couteau ou à une corne à poudre.... Les deux hommes chargés de s'occuper de lui l'abandonnent dans un dénuement total, le dépouillant de tous ses biens, ne lui laissant pas même son fusil auquel il tient tant.  
Contre toute attente, il va survivre.

On suit alors son périple incroyable, parfois haletant où la force de sa volonté est inimaginable et la vengeance un moteur qui le pousse à se surpasser. Un instinct particulièrement développé et une intelligence pratique étonnante lui permettent de triompher à chaque difficulté qu'il rencontre.

Il va croiser sur son chemin nombre de personnages hauts en couleur, parfois très attachants, trop attachants parce que la mort rode à toutes les pages et s'écrit dans des passages crus et réalistes, il sera tantôt aidé par des indiens, tantôt combattus par d'autres, mais il parviendra à traverser tout le pays en rampant tout d'abord, puis à l'aide de béquilles improvisées... Un périple qui semble parfois un peu exagéré mais on se laisse bien volontiers porté sans chercher à ergoter ....

Une fin surprenante, mais pas tant que ça finalement.... une fin intelligente, réaliste qui oppose le monde sauvage des grands espaces au monde policé et codifié des hommes, une fin pleine d'humanité qui laisse une chance à chacun de faire ses preuves.

Un livre passionnant sans aucun temps mort, un livre qui nous transporte dans un autre temps un autre lieu, un livre qui offre un réel dépaysement ! Et j'ai beaucoup apprécié les notes finales de l'auteur sur ce qu'il est réellement advenu de tous ces hommes. 

Je l'ai lu en ayant en tête l'image de Léonardo DiCaprio vu dans la BA du film. Il ne me reste plus qu'à me précipiter au cinéma où je sais déjà que je ne serai pas déçue par l'acteur ...! 

Ma notation : 4,5/5



2 commentaires:

  1. Salut. J'ai vu le film samedi et j'ai hâte de me trouver ce livre car dans le film je n'ai pas ressenti qu'il avait 5000km...Par contre dans le livre Glass a un fils? Voilà je l'ai rajouté dans ma liste d'achat.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Titia, ravie de te voir par ici !
    Il me faut aller le voir ce film, mais je n'arrive pas à trouver un créneau.... Et non, Glass n'a pas de fils dans le livre.
    J'espère que tu aimeras ce livre autant que moi !

    RépondreSupprimer