mercredi 15 février 2017

Dark Romance


Auteur : Pénéloppe Douglas
Editions : Harlequin



Leur amour peut les sauver... ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu il soit riche et adulé qui me fascine enfin, pas seulement. Non, moi, c est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée... ou terrifiée.
Paru le 8 février 2017


Mon avis :

J'ai détesté..... tout..... les personnages, l'intrigue (enfin ce qui tient lieu d'intrigue!),  les valeurs véhiculées...... j'ai vraiment tout détesté !

Les personnages
Une bande de quatre gars qui se croient absolument tout permis et que l'argent de papa couvre à quasi tous les coups......

On leur attribuait incendies, cambriolages, vandalisme et destruction de biens, même s’il n’y avait jamais de preuves contre eux, puisque leurs visages étaient recouverts d’un masque.
Mais, nous, nous le savions. Et même si les flics le savaient certainement aussi, quand vous étiez né avec le bon nom de famille, que vous aviez des contacts et de l’argent, vous vous en sortiez toujours indemne.

Ils écument la ville, brûlent, cassent.... et comme ce sont des gars biens, ben ils filment en plus lorsqu'ils couchent avec une fille ou tabassent des gens, parce que c'est trop trop bien de pouvoir revoir ça après hein ! 
Le must, ils enfilent des masques pour ....... ben on ne sait pas pourquoi , parce que tout le monde sait que c'est eux.... bref c'est d'un ridicule patenté...
Dans le présent ils n'ont pas grandi d'un chouïa, se lamentent sur leur sort, se posent en victime (oui oui les pauvres ! on a osé les emprisonner, ces tendres agneaux innocents !) et ne pensent qu'à se venger....

Elle, stupide qui accepte tous les compromis, et même qu'on la traite comme un objet, se laisse manipuler et elle pardonne tout en un claquement de doigts, elle en redemande même..... 

L'intrigue :
Alors on se demande ce qu'a bien pu faire cette pauvre fille pour mériter autant de haine, on imagine un truc énorme, et pschitttttt au moment de la révélation c'est tellement dérisoire que je n'ai pas pu m'empêcher de ricaner.... tout ça pour ça !
Et bien sûr, personne n'a pensé à lui parler, à l'accuser en face, à lui demander pourquoi....

Et ce n'est pas tout, il y a aussi le combat entre frères avec en apothéose la scène du bateau.... un scénario de série z complètement cliché, c'est sans surprise et d'un ennui .....
La fin cousue de fils blancs et des parents à peine éplorés par les événements, on a quand même eu droit à une larmichette... ça valait seulement ça !

Les valeurs :
C'est ce qui m'a le plus gênée en fait, cette dédramatisation de la violence, à vouloir cautionner en les faisant passer pour des justiciers (si si, des justiciers qui se filment en train de coucher avec des mineurs....) , sans compter la façon de traiter les femmes (il y a même du Rohypnol qu'ils ont l'intention d'utiliser...), ce sont pour eux des objets sexuels le plus souvent qu'on peut même se partager ....
— Vous savez ce que j’en dis ? est intervenu Damon en soufflant un nuage de fumée. Du moment qu’elles sont assez vieilles pour ramper, elles sont dans la bonne position.
C'est pervers tout au long du livre et je n'ai pas trouvé une once de joli sentiment, pas une seule...
Il n'y a que des scènes moches où ils veulent soit faire du mal, soit contrôler l'autre... on a même droit à une scène de porno bien crade qui n'amène rien de plus...

Bref vous l'avez bien compris j'ai détesté ....et j'ai tourné les pages en me disant qu'il allait y avoir un super truc plus loin pour que certains aient autant encensé ce livre, je cherche encore !
Pour moi,  une lecture vraiment nauséabonde !

Ma notation : 0,5/5

2 commentaires:

  1. Voilà pourquoi j'adore lire tes avis ! Ils sont toujours avisés, détaillés, analysés, à bon escient. Je suis moi aussi ébahie parfois par des chroniques qui encensent des romans qui sont à jeter à la poubelle de par les valeurs qu'ils véhiculent. Heureusement que de temps à autres, il y a de vrais critiques, objectives et instructives comme les tiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ariane ♥
      Ton commentaire me touche beaucoup....

      Supprimer