mercredi 16 septembre 2015

Nos faces cachées


Auteur : Amy Harmon
Editions : Robert Laffont
Collection : R' 


Le roman phénomène de l'auto-édition Young Adult, best-seller aux États-Unis.
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être... 
Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre. 
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire. 
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant. 
Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...

Paru en janvier 2015

Mon avis :


COUP DE CŒUR !

Ce livre est un véritable concentré d'émotions...
Je l'ai commencé hier soir et je n'ai pu le lâcher avant de l'avoir terminé... La nuit fut courte

Beaucoup de sujets graves sont abordés, des sujets qui me touchent, l'écriture est simple et directe, on va droit au but et sans fioritures. J'ai particulièrement apprécié qu'il y ait quasiment pas de pathos. Les personnages sont tous attachants, humains, touchants ... et malmenés par la vie. A aucun moment je n'ai trouvé qu'on tombait dans l'excès...

Il est question de morts, de culpabilité, de guerre, de perte, de laideur, de chagrin.... mais aussi de beauté, d'amour, de tendresse, de connivence, d'optimisme et d'espoir...
Il est également question du sens de la vie : pourquoi, comment... Dieu ?... l'injustice



Je suis tombée amoureuse de Bailey, un personnage exceptionnel que la vie maltraite, mais on sait tous que la vie est injuste n'est ce pas ?...

Fern est un concentré de tendresse, d'humanité, on suit toute son histoire avec le cœur débordant d'empathie. Ses peurs, ses blessures, ses joies sont les nôtres et sa relation avec Bailey est magnifique, unique... Tant de complicité s'en dégage.

Ambrose, quant à lui m'a complètement séduite, tant au début du roman qu'à la fin. Sous ses dehors de beau gosse adulé se cache un être profond qui va prendre toute sa pleine mesure dans les épreuves qu'il traverse.

Que j'ai aimé le rapprochement de Fern et Ambrose après son retour de la guerre ...petit à petit, tout en subtilité, en délicatesse. C'est beau tout simplement .

Tous les personnages secondaires sont intéressants surtout les parents de Fern et le père de Ambrose, une mention particulière pour les parents de Baley qui m'ont si profondément émue par leur dignité et leur intelligence.

Une lecture qui m'a emportée et je n'en suis assurément pas ressortie tout à fait indemne ...

Ma notation : 4,7/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire