mardi 30 août 2016

A copier 100 fois




Auteur : Antoine Dole
Editions : Sarbacane 



«Papa m'a dit 100 fois comment il fallait que je sois.» Et surtout, «pas pédé». La consigne est claire et quand le héros de ce livre, 13 ans, se fait harceler par les gros bras du collège, impossible d'appeler son père à l'aide. Heureusement qu'il y a Sarah, qui n'a pas peur, elle. Mais la question reste : comment se faire aimer d'un père qui vous rejette pour ce que vous êtes ?
Paru le 12 avril 2012



mon avis :
Un texte très court (je dirais même une nouvelle puisqu'il compte une cinquantaine de pages en gros caractères) mais très dense et particulièrement poignant...

Le narrateur est un jeune adolescent de 13 ans, il vit seul avec son père et raconte dans ce court récit le véritable calvaire qu'il vit à l'école parce qu'il est différent, il raconte le harcèlement quotidien, les coups, les brimades dont il est l'objet, il raconte tout cela avec des mots nus, crus.... 
On le sent enferré dans une solitude abyssale parce qu'il sait que son père qu'il aime avec désespoir, ne comprend pas qu'il ne sache pas riposter, se défendre  ...
"Papa m'a dit cent fois comment faudrait que je sois. Qu'un garçon, ça pleure pas, ça se laisse pas faire."
"Papa m'a dit 100 fois".... refrain lancinant qui vient rythmer tout le début du texte et qui marque  la difficulté à répondre aux attentes de ce père, à être le fils souhaité. 
Et entre le récit circonstancié des événements, il adresse à ce dernier les mots qu'il ne peut lui dire, les mots qu'il ne sait lui dire, les mots qui l'envahissent, le suffoquent, des cris de détresse particulièrement déchirants...
"Je veux pas apprendre à me battre. J'ai pas envie papa, pourquoi j'ai pas le choix ? [...........] Papa, pourquoi tu me protèges pas ?"
La tension monte, le désespoir enfle...... un texte brutal, violent, sensible, un texte bouleversant .... et une fin magnifique qui m'a mis le cœur au bord des yeux.

Je ne suis pas une grande adepte des nouvelles, mais force est de reconnaître la grande qualité de celle-ci, la maîtrise du texte, des émotions, une nouvelle parfaitement aboutie... un récit qui va certainement me hanter longtemps...

ma notation : 4,7/5



4 commentaires:

  1. J'ai déjà vu passer cette couverture et pourtant je ne me suis jamais arrêtée dessus, je n'ai jamais lu de quoi ça parlait.
    Ton avis me donne vraiment envie de lire cette nouvelle du coup...
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, c'est un beau texte vraiment ...

      Supprimer
  2. Ça a l'air d'un texte assez puissant... Tu en parles bien en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jamie ♥
      C'est un texte qui m'a beaucoup touchée...

      Supprimer