samedi 13 août 2016

Les ingrédients du bonheur




Auteur : S.M Gerhard
Editions : DreamCatcher


À la veille de mes trente ans, ma famille se désole du bilan bien triste qu’est ma vie : noceur invétéré, seul et désabusé. Pourtant dans cette noirceur un ange gardien veille sur moi et fait en sorte que cela change. Et si la recette du bonheur se tenait finalement sous mes yeux ? Mais n’est-il pas trop tard pour m’essayer à un autre mode de vie ?
Paru le 25 juillet 2016 en numérique






mon avis : (avis rectifié pour enlever les spoilers - voir commentaires ci-dessous)

Un texte à la première personne qui s'articule en deux temps : le 24 décembre 2013, puis le 31 octobre 2014, quasiment une année balayée en une trentaine de pages.

Je ressors très mitigée de ma lecture, si l'idée de départ est vraiment bonne j'ai trouvé que tout restait très superficiel et un peu convenu...

Soen est à la veille de ses 30 ans et il découvre un courrier de son père décédé depuis deux ans. C'est une belle idée que cette communication au delà de la mort. Mais si la lettre est  parfois touchante, elle remue quelques vieux poncifs aussi.... le "Moi, à ton âge, j’avais mon restaurant, ta mère enceinte à mes bras.." claque comme un modèle à suivre, un passage obligé pour trouver le bonheur.... Il en est de même pour le parti pris de la recette, c'est très original sur la forme, le lexique de la recette de cuisine est vraiment amusant mais sans surprise sur le fonds... C'est une liste que l'on connait tous déjà... Je n'y ai trouvé aucune profondeur.

Presque un an plus tard, Soen fait le point sur tout ce qui a changé dans sa vie depuis ce courrier qui a agi comme un électrochoc ...
Là encore, je trouve que le récit de sa rencontre est trop rapide, vite survolé, c'est un peu frustrant parce que je trouve l'idée jolie et j'aurais aimé en savoir plus, il y a trop de raccourcis pour que je sois un tant soit peu touchée.

Il est question d'une seconde lettre mais hélas tout aussi stéréotypée dans ses propos, je n'y ai rien trouvé de surprenant...

Une belle idée de départ, des situations qui auraient pu être intéressantes, un lexique original en théorie, mais beaucoup trop de clichés et tout est survolé trop rapidement pour m'avoir emportée.

Il s'agit certainement d'un ressenti tout personnel, je pense que le format "nouvelle" est un format qui ne me convient pas, et je suis certaine que beaucoup de lecteurs y trouveront leur bonheur.

Un grand merci aux éditions DreamCatcher pour ce service presse.

ma notation : 2,8/5

6 commentaires:

  1. Je passe mon tour... ce n'est pas trop mon genre d'histoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te connaissant un peu, je pense que le format court te frustrera aussi....

      Supprimer
  2. Alors pour ma part, je ne suis pas en accord avec ton avis :) ... j'ai beaucoup aimé cette nouvelle, j'y ai trouvé de belles émotions, certes l'auteure a peut-être suivi un chemin classique, tout tracé (et pas temps que cela tout compte fait), mais en tout cas elle nous offre l'essentiel dans ces quelques pages .... tout y est !
    Comme quoi chaque personne a son propre ressenti ! Je dirais a Jamie (com juste au-dessus) de tenter l'aventure et de se faire son propre avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, je me cite parce que c'est bien ce que je dis dans mon avis "Il s'agit certainement d'un ressenti tout personnel, je pense que le format "nouvelle" est un format qui ne me convient pas, et je suis certaine que beaucoup de lecteurs y trouveront leur bonheur."
      Je suis ravie de savoir que tu as été emportée par cette histoire, ça n'a pas du tout été mon cas... Nous n'avons pas la même sensibilité et certainement pas le même vécu non plus et c'est tant mieux, ça permet à chaque auteur de trouver son public !
      Je fais confiance à tout un chacun pour savoir ce qu'il a envie ou non de lire....

      Supprimer
  3. Je prends note de votre avis et j'en tiendrais sûrement compte pour mes prochains écrits. Je peux comprendre que le genre nouvelle ne vous plaise pas ou ne vous convient pas. Les textes courts sont un genre pas simples à travailler car il faut être concis, juste en peut de page, j'espérais l'avoir été.
    J'aimerais juste vous faire une remarque que j'espère constructive : vous avez dévoilé tout l'histoire dans votre avis gâchant le plaisir de la découverte aux futurs lecteurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec vous, les textes courts sont certainement les plus difficiles à écrire. C'est vrai que je n'ai pas été sensible à votre nouvelle, mais il y a foison de bons retours sur le net, donc mon avis n'est qu'une goutte d'eau...
      Je tiens un blog pour le plaisir, j'aime infiniment lire mais je ne saurais jamais travestir mes ressentis, je ne perdrai jamais mon âme pour un SP ou autre... Je ne cherche ni à plaire ni à blesser...
      Quant au fait de dévoiler toute l'histoire, j'avoue que je voulais tellement ne pas faire un avis trop négatif et mettre en avant ce que je trouvais bien que j'ai certainement un peu trop raconté...C'est difficile d'argumenter sur un texte de quelques pages sans révéler certains points. Quand je fais une erreur je sais le reconnaître, je vais donc rectifier mon avis en ôtant toutes les parties qui en disent trop...
      Merci pour votre fair-play et votre visite sur mon blog !

      Supprimer