dimanche 7 août 2016

La vie est un arc-en-ciel


Auteur : Cecelia Ahern
Editions : J'ai Lu 

Sur les bancs de l'école, Rosie et Alex s'étaient juré de ne jamais se séparer. Leur existence bascule pourtant le jour où le jeune garçon déménage avec ses parents aux États-Unis. Cet éloignement forcé sera le premier d'une longue série d'imprévus, comme seule la vie sait en réserver, et les deux " amis " devront apprendre à y faire face. Au fil de leur correspondance, les non-dits et les rendez-vous manqués se devinent... Serait-il possible qu'au plus profond d'eux-mêmes, Rosie et Alex pensent toujours à leur vieux serment ? Mais si parler d'amour est une chose, trouver le moment opportun, dans une vie qui les dépasse, en est une autre... Un roman pertinent et tendre, où les aléas de la vie et les devoirs qu'elle impose sont, comme souvent, autant d'obstacles pour (re)connaître l'amour !
Paru le 21 février 2007



mon avis :

Un livre vraiment très original,  aucune narration (si ce n'est à la toute fin pour les dernières pages), que des petits mots échangés, mails, sms, lettres qui accompagnent et racontent toute une vie....
Une amitié hors du commun dès l'enfance et une succession d'épreuves, de vérités inexprimées, de quiproquos.... une vie pleine de chagrins, d'amour, de complicité et de silence aussi....
Du gâchis, beaucoup de gâchis,.... trop de gâchis, on suit toute cette histoire incroyable le cœur serré tant les rendez-vous manqués nous piquent les yeux....

Attention, il ne faut pas s'y tromper, si on a le cœur serré à maintes reprises devant la cruauté du destin, ce n'est pas un livre larmoyant, ni morose, loin de là ! C'est un livre drôle, vivant, plein de peps, un livre où l'on rit, on s'attendrit, on trépigne, on tape du pied...
Tout un tas de personnages secondaires haut en couleurs (Ruby, Kevin....), attachants (Katie, Phil, Stéphanie...) , détestables (Sally, Bethanie la cochonne...... la palme à Machin qui fait preuve d'une muflerie hors catégorie....) interagissent et cela toujours par le biais de ces mots, sms et autres, révélant devant le lecteur tous les aspects de cette magnifique histoire d'amour... 

Parce que de l'amour il y en a entre Rosie et Alex, mais quand on est ami, il est parfois difficile de mettre un autre mot sur les sentiments qui nous animent.... alors on se laisse envahir par une pudeur malvenue, on se ment à soi-même, à l'autre, à tous les autres, on continue de jouer ce rôle de merveilleux meilleur ami et la vie continue de s'écouler sans attendre .... Il y a aussi beaucoup de réaliste dans la façon de décrire cette vie, le destin est implacable, il joue avec les gens : un avion raté.... un soir de bal arrosé et la vie bascule vers un autre chemin...
C'est parfois (souvent !) très cruel, mais toujours traité sur un ton léger, drôle, sarcastique et on oscille constamment entre le rire et les larmes...

Je l'ai lu en devenant de plus en plus déconcertée devant le tour que prend leur vie, j'avais parfois envie de crier sur Rosie, parfois envie de secouer Alex ... Il y a tellement de déconvenues, de loupés, des choix qui m'ont heurtée.... mais toujours ce lien indéfectible entre eux perdure au delà des années et des aléas... Il y a aussi dans ces pages tout le thème des projets, des rêves et de la façon de se réaliser dans la vie.... Alex trace son chemin vers la réussite alors que Rosie doit abandonner tant de ses espoirs en chemin.... Elle m'a beaucoup touchée Rosie !

Le point fort du roman tient aussi dans tout le panel d'émotions qui arrivent jusqu'au lecteur dans le format épistolaire, on trouve des lettres hilarantes, notamment celles des enfants qui parfois font preuve d'une étonnante perspicacité, des lettres d'amour sous-tendu mais non-dit qui vous font grincer des dents, des lettres fortes et magnifiques sur les parents, le deuil, l'absence, les lettres d'Alex qui m'ont chamboulée le cœur ...

Le livre se termine sur une promesse de bonheur, mais j'avoue que j'aurais eu besoin de lire quelques pages de plus, besoin de les voir heureux plus tangiblement....
J'ai le cœur gros alors qu'il n'y a aucun pathos, rien de triste et que tout finit bien, c'est à n'y rien comprendre.... Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que tout arrive bien tard, de penser à toutes ces années perdues, de penser SPOILER qu'ils ne pourront jamais avoir d'enfants en communs.... 
La question qui me taraude est de savoir s'il est encore temps d'être heureux quand on a perdu tant de temps et qu'il est des choses qu'on ne pourra plus jamais vivre à deux ? 

Un livre vraiment très original et beaucoup plus profond qu'il n'y parait, il y est question d'amitié, de destin, de silence et d'amour, de beaucoup d'amour... un livre plein d'humour, de légèreté pour parler de choses graves, un livre marquant assurément !

ma notation : 4,25/5

2 commentaires:

  1. Ooohh c'est un bel avis !!! Je me tâte à le lire du coup !!! Mais j'ai peur de rester sur ma fin !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre qui vaut vraiment le coup d'être lu.....
      Après, les émotions sont toutes subjectives, elles sont tellement assujetties à notre parcours à chacun, tu trouveras certainement d'autre chose à dire, peut être seras-tu plus sensible à l'humour, peut être que la fin te comblera... On ne peut pas prédire à l'avance !

      Supprimer