Blog de chroniques de lectures variées et diverses :
Littérature - Polars/Thrillers - SFFF - Romances - BD....

lundi 10 janvier 2022

De l’or dans les collines

 






Auteur : C. Pam Zhang
Editions : Seuil
Traduction : Clément Baude







Lucy et Sam, filles d’immigrants chinois, sont désormais orphelines. Ma est partie depuis un moment, Ba vient de mourir dans la nuit. Les deux fillettes livrées à elles-mêmes entament alors un long périple au cœur d’une nature inhospitalière, peuplée d’individus agressifs et souvent racistes, à la recherche de l’endroit idéal pour enterrer leur père. L’une est raisonnable et avide de connaissances, l’autre arbore et assume une identité de garçon, refusant de se plier aux règles du monde. Très vite hors-la-loi dans un univers qui ne veut pas d’elles, Lucy et Sam vont se confronter au rêve amer de l’Ouest américain, portées par leur imaginaire où se mêlent tigres et bisons géants.
Paru le 7 janvier 2022

Mon avis :

Fin du XIXe, Californie, Ba vient de mourir en laissant Lucy et Sam seules dans une Amérique violente et xénophobe.
A seulement 11 et 12 ans , elles doivent quitter la misérable cabane où elles vivaient et partir dans les grandes étendues sauvages de l'Ouest. Les dangers sont nombreux et les deux fillettes doivent se serrer les coudes pour avancer. Mais elles sont tellement différentes qu'il leur est bien difficile souvent de se comprendre et de s'accorder. Il y a la réalité du quotidien, les traditions chinoises et les aspirations de chacune.
Au fil des pages se dessinent leurs deux caractères très distincts, Lucy réservée, réfléchie, avide de connaissances et Sam le "fils" de Ba, tête brûlée, sans limites aucunes...

Dans une construction éclatée, en naviguant entre présent et passé, l'auteur nous raconte l'histoire de cette famille d'immigrés chinois dans une Amérique en plein essor industriel qui organise la venue de cette main d'œuvre à bas prix pour la construction de ses chemins de fer. L'arrivée, la rencontre, les conditions de travail souvent inhumaines, les événements se découvrent petit à petit de façon morcelée. Il est très difficile pour ces hommes qui aspirent à des vies meilleures de résister à l'appel de l'or, Ba ne pourra s'y soustraire. Mais le rêve américain tourne vite court, rares sont les chercheurs d'or qui trouvent le filon et lorsque ça arrive, la cupidité et l'injustice ne laissent pas beaucoup de perspectives... 

C'est dur (le début du roman est percutant), c'est prenant, plein de surprises, les thèmes du racisme, de la destruction de la nature (la scène des bisons est saisissante), du poids du passé familial, de l'identité des immigrants sont parfaitement exploités. Le regard croisé des deux fillettes qui deviennent peu à peu jeunes femmes, leurs choix propres, leurs itinéraires sont très intéressants.  

Et pourtant je ne parlerai que de "Bonne lecture" parce que j'ai eu beaucoup de mal avec le style. L'écriture un peu hachée avec les répétitions des prénoms à toutes les phrases a parfois terriblement gêné ma lecture...
Un bilan un peu mitigé entre une formidable histoire et une plume que je n'ai pas su apprécier, mais une bonne lecture au final.

Merci à Babelio et aux Editions du Seuil


Sur mon échelle : 📚📚📚



dimanche 9 janvier 2022

Le sourire de Rose

 





Auteur : Sacha Goerg
Editions : Arte / Casterman








Eloignez-vous de moi....
C'est dangereux !
Paru le 28 mai 2014



Mon avis :

La vie de Desmond est compliquée. Plus de boulot, divorcé, il tente de rester présent dans la vie de son fils Théo malgré les réticences de son ex-femme.
Un jour, il rencontre, de façon totalement fortuite, Rose, une jeune femme étonnante et très attirante. Mais cette dernière cache bien des secrets et cette rencontre va engendrer beaucoup de problèmes.... Desmond  est emporté dans une histoire qui le dépasse.

Quel album plein de charme ! L'histoire se déroule en plusieurs phases, entre moments intimistes, rencontres, action, surprises.... et glisse de façon inattendue vers le polar.  Un regret cependant : quelques facilités et une fin un peu rapide, quelques pages de plus ne m'auraient pas gênée. Mais l'album se lit avec plaisir.
Les dessins sont lumineux et tendres, les vignettes sans cadre et les couleurs aquarelles douces donnent un très joli rendu. Certaines planches particulièrement réussies accrochent l'œil.

Comment ne pas aimer Desmond, cet homme un peu paumé qui ne sait pas s'imposer et qui se retrouve mêlé à une aventure improbable... Peu à peu il s'ouvre, il s'affirme, il  décide pour l'énigmatique Rose et le petit Théo. Un bien joli personnage !

Une chouette découverte inopinée et une bonne lecture ! 

Sur mon échelle : 📚📚📚



dimanche 2 janvier 2022

La nuit des temps (BD)


 




Scénario et dessins : Christian De Metter
d'après le roman de René Barjavel
Editions : Philéas





À la veille d'un conflit mondial, dans les profondeurs de l'Antarctique, une expédition scientifique internationale découvre un couple cryogénisé, survivant d'une civilisation disparue il y a 900 000 ans. L'héritage de cette population miraculeusement tirée de son sommeil pourrait être le salut de notre monde, fragile entre amours et trahisons...
Paru le 10 décembre 2021

Mon avis :

A l'instant où j'ai vu cette sublime couverture, j'ai su que cet album était pour moi. Je suis immédiatement tombée sous le charme puissant qu'elle dégage. Il me le fallait absolument et il n'était pas question d'attendre de trouver une seconde main, il me le fallait vite !

Le roman de Barjavel restait un lointain souvenir un peu flou, et je l'ai redécouvert avec un grand plaisir. Quelle fin ! Quelle superbe histoire mêlant science-fiction, histoire d'amour fou et réflexion toujours très actuelle sur les aspirations humaines. 

Si l'adaptation est très réussie, la voix du narrateur emplissant les ellipses et appuyant tous les choix scénaristiques de l'auteur, c'est surtout les dessins qui sont l'atout de cet album. Ils sont absolument magnifiques... couleurs, traits, mise en page, c'est superbe. Chaque planche est un plaisir visuel, tantôt pour les ambiances crées, pour les émotions palpables,  pour l'action, pour le suspense... Du grand art !

Une BD que je ne vais pas oublier de sitôt ! Et cette couverture ! ♥♥♥



Sur mon échelle




dimanche 19 décembre 2021

Ténébreuse - Livre premier


 


Scénario : Hubert
Dessins : Vincent Mallié
Editions : Dupuis
Collection : Aire libre




Il était une fois un chevalier déchu et une jolie princesse à délivrer... Méprisé par ses anciens compagnons d'armes pour un crime qui entache à jamais sa réputation, Arzhur erre de tavernes en champs de bataille à la recherche du prochain contrat qui remplira sa bourse. Une nuit, trois mystérieuses vieilles femmes lui proposent le pacte dont rêvent tous les mercenaires : retrouver honneur et fortune en délivrant une fille de roi, retenue captive dans les ruines d'un château abandonné. Malgré la méfiance de son écuyer, Arzhur accepte le marché et livre un combat sans pitié aux monstres qui gardent la princesse. 
Paru le 22 octobre 2021

Mon avis :

Encore une bien jolie découverte avec cet album !

Ancrée dans l'univers de chevalerie du Moyen-Âge, cette bande dessinée joue avec les codes du genre pour notre plus grand bonheur. 
Son chevalier (Arzhur et non Arthur) n'est plus tout à fait chevalier mais plutôt un mercenaire porté sur la bouteille, trainant sa mauvaise réputation et louant son épée au plus offrant. Un brin naïf, il est décidé à laver son honneur et se laisse facilement convaincre par trois vieilles femmes d'accepter une mission romanesque. Mais la princesse en détresse qu'il doit délivrer n'est pas vraiment en détresse et se révèle bien plus dangereuse qu'il n'y parait... D'un tempérament fougueux, elle a du mal à assumer son lourd héritage familial et veut rester maîtresse de sa destinée. 
Et rien ne se passe comme prévu.... 

Un scénario astucieux plein de second degré, les péripéties et les surprises s'enchainent sans temps morts. Magie et  mystères tirés des légendes médiévales viennent pimenter le récit, lui donnant une dimension plus palpitante encore.  Bataille, manigance, secrets dévoilés, les deux personnages principaux sont malmenés mais font front commun. La fin saisissante promet un second tome passionnant.

Les dessins très travaillés accompagnent à merveille le propos. Paysages moyenâgeux, châteaux, villes, animaux, les détails sont nombreux et soignés et les personnages expressifs. Couleurs, ambiance, mouvements, ils racontent autant que le texte et certaines planches sont superbes.

Un premier livre très réussi qui garde quelques questions en suspens, de quoi aiguiser l'impatience ... Vivement la suite ! 


Sur mon échelle : 📚📚📚📚

dimanche 12 décembre 2021

Seul le silence (BD)


 

Scénario : Fabrice Colin
d'après le roman de R.J. Ellory
Dessins : Richard Guérineau
Editions : Philéas



Joseph Vaughan, devenu écrivain à succès, revient sur des événements qui ont bouleversé son enfance et qui vont le hanter, le poursuivre toute sa vie d'adulte : des meurtres de jeunes filles perpétrés sur plusieurs décennies, dont il a été le témoin involontaire.
Joseph a douze ans lorsqu'il découvre dans son village de Géorgie le corps horriblement mutilé d'une fillette assassinée. La première victime d'une longue série qui laissera longtemps la police impuissante. Des années plus tard, lorsque l'affaire semble enfin élucidée, Joseph décide de changer de vie et de s'installer à New York pour oublier les séquelles de cette histoire qui l'a touché de trop près. Lorsqu'il comprend que le tueur est toujours à l'œuvre, il n'a d'autre solution pour échapper à ses démons, alors que les cadavres d'enfants se multiplient, que de reprendre une enquête qui le hante afin de démasquer le vrai coupable...
Joseph Vaughan, devenu écrivain à succès, tient en joue le tueur en série, dans l'ombre duquel il vit depuis bientôt trente ans.
Paru le 28 octobre 2021

Mon avis :
Quelle gageure de s'attaquer au roman de R.J. Ellory, un roman dense, d'une grande profondeur, un de mes polars préférés de tous les temps ! Autant dire que mes attentes étaient élevées et je n'ai pas été déçue.

Je ne vais pas m'étendre sur l'histoire (si vous n'avez pas lu le roman, qu'attendez-vous ? Foncez ! ) mais je vais saluer les superbes dessins et l'adaptation très réussie qui ont su rendre à la fois la noirceur indicible du roman et sa très grande poésie. 

Dans des couleurs sépia, les illustrations classiques et soignées rendent hommage à l'ambiance du récit, une ambiance sombre faite de souvenirs égrenés par la voix de Joseph, narrateur. Avec des gros plans, des expressions, des détails suggérant l'inexprimable, donnant plus de force encore à l'horreur,  des paysages divers de l'Amérique , les dessins sont particulièrement réussis ! 

Le texte est ciselé,  entre dialogues réalistes et voix off pleine de profondeur et de lyrisme. C'est à la fois vivant, prenant, il y a du suspens, des péripéties et l'on suit en apnée le déroulé de l'incroyable destin de Joseph poursuivi par ces morts de fillettes toutes plus abominables les unes que les autres. C'est beau, c'est profond et c'est plein d'émotion...

Une bien belle lecture qui m'a donné une envie folle de replonger dans le roman...
Gageure relevée de main de maître !


Sur mon échelle : 📚📚📚📚


dimanche 5 décembre 2021

Cabot-Caboche


 




Scénario et illustrations : Grégory Panaccione
D'après le roman de Daniel Pennac
Editions : Delcourt




Jugé trop laid pour être adopté, le Chien est traité comme un vulgaire déchet, laissé pour mort dans une décharge. Gueule Noire, une vieille chienne qui vit là, lui vient en aide. Son principal conseil ? Trouver au plus vite une maîtresse et, surtout, bien la dresser ! Pomme sera sa maîtresse. Mais cette petite fille a un solide caractère et va s'avérer particulièrement difficile à apprivoiser...
Paru le 3 novembre 2021

Mon avis :

Quel chouette album plein d'émotion, de tendresse, d'humour aussi ! Un vrai coup de cœur totalement inattendu !

Le Chien n'est pas joli joli, dès sa naissance il est rejeté, voire condamné et pourtant ce petit être malingre et disproportionné s'accroche à la vie et ne demande qu'à être heureux auprès d'une maîtresse bien à lui. 
Narrateur de sa propre histoire, il raconte ses errances et ses rencontres diverses et variées, souvent très marquantes et pleines d'enseignements : Gueule Noire, Laineux, Le Hyéneux ... et sa recherche éperdue d'un foyer.  C'est une histoire à la fois tragique, cruelle mais aussi pleine de tendresse, d'amour et parfois très drôle.

Grégory Panaccione illustre à merveille le parcours éprouvant de ce chien perdu si attachant. Mauvais traitements, violence, abandon, mort, les hommes font piètre figure dans le récit et le dessin très réussi accentue les émotions .... un simple regard sur un bord d'autoroute devient déchirant ! Et les grands yeux du Chien qui lui mangent la face, sa perception des événements ne peuvent laisser insensible. Les superbes dessins racontent autant que les mots : expressions, mouvements, couleurs, lumière, gros plans, ambiances crées par des paysages marqués : ville, décharge, fourrière, cimetière... C'est toujours  touchant et d'une grande justesse !

Un album plein de sensibilité, avec de jolis messages sur la condition des animaux, sur la responsabilité d'adopter un chien. Une fois ouvert, impossible de le refermer tant le récit est prenant et bouleversant...

Une grand merci à Babelio et aux Editions Delcourt pour cette très belle découverte,
il ne me reste plus qu'à lire le roman de Daniel Pennac maintenant ! 


Sur mon échelle



dimanche 7 novembre 2021

Astérix - tome 39 : Astérix et le griffon


 

Scénario : Jean-Yves Ferri
Dessins : Didier Conrad
D’après Goscinny et Uderzo

Editions : Albert René





Astérix, Obélix et Idéfix sont de retour pour une 39e aventure. Accompagnés du plus célèbre des druides, ils s’apprêtent à partir pour un long voyage en quête d’une créature étrange et terrifiante.

Mi-aigle, mi-lion, énigmatique à souhait, le Griffon sera l’objet de ce grand voyage !
Toujours réalisée par le talentueux duo formé par Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad au dessin, nul doute que cette nouvelle aventure proposera une quête épique et semée d’embûches à nos héros à la recherche de cet animal fantastique !
Paru le 21 octobre 2021

Mon avis :

Impossible de résister à l'attrait de retrouver nos célèbres gaulois, comme à chaque fois je me suis  précipitée sur la nouvelle sortie...et j'ai passé un très bon moment de lecture avec cet album qui a repris tous les codes de la série. 

Astérix, Obélix et Panoramix font route vers l'Est pour venir en aide aux Sarmates contre les Romains qui veulent s'emparer de leur fameux griffon. Ils voyagent à travers la steppe dans des étendues enneigées, dépaysement assuré pour nos héros !  

Des dessins très réussis qui respectent l'héritage d'Uderzo, un scénario sympathique avec un voyage inédit plein de péripéties, un humour omniprésent (la tandem Terrinconus et Jolicursus est vraiment excellent !), des jeux de mots nombreux et souvent savoureux en phase avec l'actualité, des personnages singuliers et une large place faite aux femmes, un soupçon de merveilleux, un Idéfix insoumis et facétieux, des romains égaux à eux-mêmes, vraiment tous les ingrédients sont là pour en faire un bel album dans l'esprit de la série.

Une jolie continuité, que demander de plus  ! 

Sur mon échelle : 📚📚📚📚