mardi 6 novembre 2018

L'écart



Auteur : Amy Liptrot
Editions : Globe


L'Écart raconte la vie d'une femme, son combat contre l'alcool et la joie que procure la communion avec la nature écossaise des îles d'Orkney. Grande, fine, intrépide et avide de passion, elle vacille, tel un petit navire dans la tempête, elle hésite entre deux destins : Se laisser emporter vers le Sud, vers ce Londres qui brille, dans la nuit violente qui fait oublier le jour où l'on est trop seul, où tout est trop cher, où le travail manque. Ou se fracasser contre les falaises de l'île natale, dans cet archipel des Orcades battu des vents dont la vie rude lui semble vide et lui fait peur. Elle l'ignore encore mais il existe une troisième voie : écouter résonner l'appel qui la hante, qui vient toucher cette part d'elle assoiffée de grand large, de grand air, de grande beauté. Non pas rester mais revenir. Choisir. Troquer la bouteille assassine contre une thermos de café fort, troquer l'observation narquoise et éperdue de la faune des nuits de fêtes tristes pour la contemplation des étoiles et des nuages, et l'inventaire des derniers spécimens de râle des genêts, un oiseau nocturne comme elle, menacé comme elle, farouche comme elle. Sa voie s'appelle l'Écart. C'est l'humble nom d'une bande côtière où les animaux sauvages et domestiques peuvent se côtoyer loin des regards, où folâtrent des elfes ivres d'embruns. C'est le nom fier de son premier roman.
Paru le 29 août 2018

Mon avis :

Amy a grandi sur une île dans les Orcades tout au nord de l'Ecosse entre un père maniaco-dépressif et une mère rigoriste. A 20 ans, elle quitte le foyer familial pour Londres où elle se perd dans les excès d'une vie citadine. Bien vite, sa quête de sensations extrêmes la mène vers un alcoolisme sévère qui va totalement dévaster sa vie..
A 30 ans, des symptômes très inquiétants la décide d'entrer en cure de désintoxication et sa douloureuse renaissance se fera en retournant à son point de départ, l'archipel de son enfance. Là, dans cette nature rude et sauvage balayée par les vents, elle confronte sa solitude aux paysages grandioses, réapprend les sensations, se bat quotidiennement contre ses démons. Il faut tenir une heure, un jour, une semaine, un mois, un an.... et quoi de mieux pour y parvenir que de vivre dans l'immédiat, l'instant, s'arrêter, observer un oiseau, un phoque, découvrir des lieux escarpés, comprendre la terre qui l'entoure, les légendes qui l'ont forgée. 

C'est un récit personnel, fort, douloureux, authentique... Mais au delà de l'expérience intime, il y a aussi la poésie du lieu que la plume très sensible rend tangible : on sent le vent, on entend le râle des genets, on sent les embruns...
Un voyage dépaysant et d'un charme envoûtant, une vraie profondeur dans la réflexion, un long monologue plein de respirations, de cris et de silence, une très belle lecture !

Je remercie #rakuten pour ce livre offert dans le cadre
des matchs de la rentrée littéraire #MRL18 #lécart #amyliptrot

Mon appréciation : 📚📚📚📚

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire