vendredi 14 août 2015

Les Hussards de Halstead Hall Tome 2 : L'aventurier



Auteur : Sabrina Jeffries
Editions : J'ai Lu pour Elle
Collection : A&P





Lord Jarret Sharpe accepte de s'occuper de la brasserie familiale pour éviter d'être déshérité. Annabel Lake lui lance un défi : si elle gagne aux cartes, il accepte de l'aider, si elle perd, elle passera une nuit avec lui...
Paru le 4 février 2015





Mon avis :

Encore une lecture bien agréable ! On retrouve avec plaisir cette savoureuse grand-mère pleine de ressources qui a décidé de prendre en main le destin de ses petits enfants.

J'ai beaucoup aimé le début du roman avec le petit retour dans l'enfance. Ce passage à un moment clé de l'enfance de Jarrett est très réussi. On est immédiatement conquis par ce petit garçon et sa souffrance nous serre le cœur...
Le drame familial lui a laissé de profondes blessures tout comme à son frère Oliver, et comme lui, il tente de les surmonter dans une vie de débauche... de les noyer en rajoutant du scandale contrôlé par dessus le scandale subi, une sorte de pied de nez à la société...
C'est un personnage fort et charismatique, plein de failles et de fragilités, les défis d'Annabel vont le bousculer et il va accepter avec grand cœur tous ses secrets , je l'ai trouvé admirable...
Comme toute cette fratrie est attachante...

Quant à Annabel, ses secrets ont envahi toute sa vie, et elle a sacrifié sa vie de femme pour une erreur de jeunesse... Elle est fière, combative et loyale. J'ai aimé la voir tenir tête à Jarrett, le défier et tenter de le manipuler en vain ...  C'est un sacré petit bout de femme.
Ce couple va passer son temps à se défier, mais l'attirance et la passion va prendre le pas. Il y a beaucoup de sensualité entre eux. Mais pas que... il y a aussi beaucoup de compréhension, et chacun va apaiser l'autre. C'est une bien jolie romance.

Un petit plus pour le neveu d'Annabel tiraillé par les révélations fracassantes et dont les angoisses sont très réalistes...
J'ai également aimé pénétrer dans l'univers des brasseurs de bière, même si ça reste très superficiel. C'est un cadre inhabituel et j'ai aimé ce dépaysement.

Mais il y a toutefois un bémol, la question de l'alcoolisme est traitée un peu n'importe comment, ce n'est pas très crédible de s'en sortir aussi facilement....

Je vais me ruer sur le tome suivant, les quelques apparitions de Minerva et Giles Masters sont piquantes et donnent envie d'enchaîner la lecture .

Ma notation : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire