vendredi 14 août 2015

Les Hussards de Halstead Hall - Tome 3 : La provocatrice



Auteur : Sabrina Jeffries
Editions : J'ai Lu pour Elle
Collection : A&P


Au grand dam de sa grand-mère qui veut la marier dans l'année, Minerva Sharpe publie des romans gothiques. Elle exaspère aussi Giles Masters, jeune avocat ami de son frère, qui s'est reconnu sous sa plume dans le personnage du traître. Soucieux de préserver sa carrière et de contrôler les écrits de cette péronnelle, Giles offre de l'épouser. Minerva y voit aussitôt l'occasion de déjouer les plans de sa grand-mère. Giles a une très mauvaise réputation. Grand-maman sera horrifiée et lui refusera son consentement. Enfin, elle la laissera en paix.
Paru le 18 mars 2015


Mon avis :

Encore une petite entrée en matière avec un passage de l'enfance, ces moments me touchent beaucoup, je les trouve très judicieux, ils nous aide d'emblée à comprendre comment le drame vécu a infléchi le caractère de chacun...

Minerva est un personnage totalement atypique, elle est profondément féministe, farouche et aime provoquer les autres et s'épanche dans ses romans gothiques parfois sans précaution... Elle va se révéler une adversaire opiniâtre face à sa grand-mère en multipliant les coups d'éclat au grand dam de Giles Masters... et de ses frères [spoiler]c'est savoureux de les voir se démener pour éconduire tous les candidats au mariage alléchés par la petite annonce de la demoiselle  [spoiler]

Quant à Giles Masters, c'est un homme qui est le contraire de ce qu'il parait, il est profond, loyal, j'ai beaucoup aimé son personnage qui joue sur les apparences... Il prend une dimension particulière quand on le voit plaider à la cour, on voit enfin toutes ses qualités à leur juste mesure. C'est un moment clé dans le roman!

Entre eux, c'est une vieille histoire et si j'ai adoré certains passages d'un romantisme fou (je pense à la mare...),  j'ai parfois trouvé leurs joutes fatigantes, Minerva se révélant un peu vindicative dans sa volonté de tout savoir...
J'ai largement préféré le personnage de Giles que j'ai trouvé beaucoup plus subtil

Le fil rouge de la mort des parents reste toujours présent et j'ai trouvé ingénieux que la piste la plus sérieuse tombe à l'eau. Il y a ainsi un regain d'intérêt pour les deux prochains tomes.

Ma notation : 4/5

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire